Keur Serigne Touba
Les pratiques recommandées le jour de la Tabaski
Article mis en ligne le 9 septembre 2016 par MOURIDE

La prière des deux fêtes est une pratique traditionnelle, mais elle n’est pas obligatoire pour : la femme, l’esclave, et celui qui est en voyage.
et elle doit se tenir dans une place publique et non à l’intérieur d’une mosquée et ce, partout où on la célèbre sauf à la Mecque où il est permis de la célébrer à l’intérieur de la Mosquée Sacrée.

Il n’est pas permis de la célébrer deux fois dans un même lieu d’habitation (ville ou village). Toutefois si la place prévue pour la prière est trop petite pour contenir tout le monde, dans ce cas précis il est possible de choisir plusieurs lieux de prière, ou bien qu’une partie célèbre la prière puis cède la place à l’autre partie.

L’heure de la célébration des deux fêtes va du lever du soleil jusqu’ à l’heure retenue pour la prière du midi (Zhuhr). Si elle n’est pas faite jusqu’à l’heure de la prière du midi , elle est considérée comme manquée et ne peut être rappelée.

Elle comprend deux rakkas qu’il faut faut faire sans procéder à l’appel à la prière (adhân), ni l’appel renouvelé à la prière (iqâm.)

La première rakka est composée de sept takbîrs (Allâhu Akbar), y compris le takbîr de sacralisation (le premier).

La deuxième est composée de six takbîrs parmi lesquels on compte celui du relèvement.

Parmi l’ensemble des takbîrs cités dans les deux rakkas seul le takbîr de sacralisation (le premier) s’accompagne de la levée des mains (jusqu’aux épaules .

Il est méritoire pour l’imam de réciter dans la première rakka : la Fatiha et la sourate (Al Aclâ) LE TRES HAUT (S 87) et dans la deuxième la Fatiha et la sourate (Ash-Shamsi) le Soleil (S 91) .

En cas d’oubli du premier takbîr, on doit le faire, et reprendre les sourates récitées, tant que l’imam n’a pas fait la génuflexion (rukûc) ; au cas où il l’aurait fait, qu’il laisse le takbîr et exécute le qabla salam (c’est -à- dire la prosternation après le salut final).

On prononce aussi après la prière, deux sermons (khutba) intercalés par une position assise . Dans chaque sermon des takbîrs sont prononcés (Allâhu Akbar), mais leur nombre est indéterminé.

Il est aussi recommandé à l’Imam qu’il s’entretienne durant ou après le sermon avec l’assistance sur des questions les concernant particulièrement, sur des sujets relatifs aux jours de la prière, qu’il s’agisse de la fête de la rupture du jeune (Aïd el fitr) ou (Aïd El kabîr).

JPEG - 151.9 ko
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Rabi ul Awwal 1439 H. correspond au lundi 20 novembre 2017

NB : Le mois de Rabi ul Awwal est le troisième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

décembre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Évènements à venir


Les derniers articles

Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom Magalou Xassida Yi 2017
Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom | Magalou Xassida Yi 2017 (vu 0 fois)


Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l'accumulation de richesses- causes et (...)
Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l’accumulation de richesses- causes et conséquences ici bas et dans (...) (vu 137 fois)


MEME RUBRIQUE

Sermon intégral fait par Cheikhoul Khadîm à l’occasion des deux fêtes
Je cherche auprès de DIEU une protection contre les malices de Satan le Lapidé. "...je la mets sous ta protection, (...) (vu 359 fois)

Enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA sur le pèlerinage à la MECQUE
Dans tous ses ouvrages en sciences religieuses, Cheikh Ahmadou Bamba a campé les arcanes, autrement dit toutes les (...) (vu 2098 fois)

Le Pèlerinage à la Mecque
Le Pèlerinage à la Mecque est le 5ème des pilliers de l’Islam. Son institution en tant qu’obligation à l’endroit de tout (...) (vu 828 fois)

Le sermon d’adieu du Prophète Mouhamad (Psl) sur le mont Arafat : c’était le 9ème jour de Dhul (...)
Le 9ème jour de Dhul hijja en l’an 10 de l’hégire, notre vénéré prophète sur le mont Arafat délivrait à la Ummah un message (...) (vu 1065 fois)

Quelques pratiques méritoires relatives aux deux fêtes
On considère comme méritoire,le fait : De se laver avant d’aller à la prière, de préférence après l’aube. De se (...) (vu 281 fois)


Les Grands Disciples

Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye, un des fidèles compagnons de Cheikh Ahmadou (...)
Cheikh Mouhamadou Gaye Diamoye, le véridique Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye est une personnalité énigmatique de la (...) (vu 309 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1891 fois)

SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1323 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3539 fois)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3986 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0