Keur Serigne Touba
Le Magal de Serigne Massamba MBACKE sera célébré le samedi 4 juin 2016 (27 Sha’bân 1437 H.)
Article mis en ligne le 3 juin 2016

La noblesse de caractère de Serigne Massamba n’est pas surprenante. Comment un homme éduqué par Serigne TOUBA pourrait être autrement ?

Serigne Massamba était le prototype de l’ascète qui vit parmi ses pairs, et qui sert de miroir à chacun d’eux. Il n’était point un anachorète retiré sur lui-même. Il vivait dans la société parmi les hommes de son temps.

Ses qualités intellectuelles et morales, et son sens des relations humaines faisaient que le Cheikh l’envoyait souvent faire le tour des disciples dans l’ensemble du pays pour raffermir leur foi. Il sillonnait alors le pays en éducateur humble ; les disciples le recevaient et il les entretenait de DIEU et de son Prophète et leur rappelait les vertus qui sont les seules aptes à faire d’eux des mourides sincères.

Pour Serigne Massamba les recommandations de Serigne Touba sont des recommandations de DIEU, donc il les respectait scrupuleusement et les faisait aussi suivre à l’ensemble de ses disciples. Partout où ils passaient, il semait la foi, l’amour du travail dans le sentier de DIEU.

JPEG - 14 ko

Pendant cette période, les mourides numériquement inférieurs subissaient toutes sortes de vexations et de provocations, mais avec une seule causerie de Serigne Massamba, les disciples emmagasinaient une force morale telle, qu’ils restaient dans les zones les plus hostiles sans fléchir ni faillir d’un iota.

Educateur hors pair, mais aussi homme pieux et généreux, sa générosité est légendaire. Il donnait tout ce qu’il avait, et s’endettait pour satisfaire les autres. Quand il payait ses dettes, il le faisait aussi sans compter. Il ne pouvait connaître le désarroi d’un musulman sans tenter de lui apporter des solutions.

Serigne Massamba ne gardait jamais quelque chose pour le lendemain. C’est comme si les biens de ce monde lui brûlaient les mains ; il s’empressait de satisfaire les nécessiteux et soulager les mourides dans la gêne. Lors des travaux de la Grande Mosquée, combien de simples passants ont bénéficié des repas qu’il apportait quotidiennement pour les travailleurs.

Pendant le mois de Rajab 1361 H. /1942, il vint dire au Khalife Serigne Mouhammadou Moustapha :

" il me reste trois années à vivre sur terre ; je viens aujourd’hui te les concéder pour que tu les ajoutes à ta longévité afin de parachever ta mission ".

Quelques jours après cet entretien avec le Khalife, précisément le 10ème jour du mois de Rajab 1361 H. il s’éteignit.

Serigne Massamba ! Les générations présentes et futures s’inspireront toujours de ta vie combien pleine d’agrément.

Ton amour ardent pour le Cheikh, ton dévouement sans borne et ta serviabilité à jamais sont gravés dans la mémoire des mourides.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Rabi ul Awwal 1439 H. correspond au lundi 20 novembre 2017

NB : Le mois de Rabi ul Awwal est le troisième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

décembre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Évènements à venir


Les derniers articles

Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom Magalou Xassida Yi 2017
Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom | Magalou Xassida Yi 2017 (vu 0 fois)


Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l'accumulation de richesses- causes et (...)
Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l’accumulation de richesses- causes et conséquences ici bas et dans (...) (vu 137 fois)


MEME RUBRIQUE

Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom Magalou Xassida Yi 2017
Waxtaanou Serigne Bassirou MBACKE Khélkom | Magalou Xassida Yi 2017 (vu 22 fois)


Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l'accumulation de richesses- causes et (...)
Khoutba S. Ahmadou Rifahi | Le travail et l’accumulation de richesses- causes et conséquences ici bas et dans (...) (vu 137 fois)

Urgent ! Visite de Serigne Mourtada ibn Serigne Fallou au Pack Touba Lambaye (...)
Visite de Serigne Mourtada ibn Serigne Fallou au Pack Touba Lambaye Pikine (vu 1161 fois)

Khoutbah S. Ahmadou Rafahi | Diagnostic de l'émigration au Sénégal et ses conséquences- (...)
Khoutbah S. Ahmadou Rafahi | Diagnostic de l’émigration au Sénégal et ses conséquences- Prétexte vente d’esclaves en (...) (vu 264 fois)


Les Grands Disciples

Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye, un des fidèles compagnons de Cheikh Ahmadou (...)
Cheikh Mouhamadou Gaye Diamoye, le véridique Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye est une personnalité énigmatique de la (...) (vu 309 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1891 fois)

SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1323 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3539 fois)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3986 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0