Keur Serigne Touba
La communauté mouride et Darou Mouhty se souviennent de Baye Cheikh Khady Mbacké
Article mis en ligne le 7 janvier 2017

C’est ce jeudi 5 janvier 2017 qu’est commémoré le premier anniversaire du rappel à Dieu de Baay Cheikh Khadi Mbacké, troisième khalife de Mame Thierno Birahim Mbacké. L’année dernière, à pareil moment, disciples, descendants de Serigne Touba, amis et sympathisants ont tous convergé vers la cité religieuse fondée par le frère cadet de Serigne Touba Mbacké, pour y adorer son Dieu. Baay Cheikh Khady est de ceux qui auront le plus marqué le khalifat par son œuvre, en édifiant et en terminant la construction de la grande mosquée de Darou Mouhty, tel que souhaité par son vénéré père, et qui aura coûté au total deux milliards de francs.

D’autres édifices sont à mettre à son actif comme le Daaray Kaamil, la maison des hôtes de Borom Darou, entre autres. Dans ces lieux, se perpétue une tradition, un récital de Coran hebdomadaire, depuis 1912, année de la fondation de la cité religieuse.

Baay Cheikh aura marqué la communauté islamique par son dévouement, sa discrétion, sa simplicité, par les conditions minimales dans lesquelles il vivait, tournant le dos à toute mondanité. Sa façon de vivre était très proche et souvent comparée à celle de son ami Cheikh Saliou Mbacké, avec qui il a grandi et fondé des lieux d’apprentissage et de propagation de l’Islam dans tout le Sénégal, notamment en milieu sérère. « Un jour viendra où je serai khalife à Touba et vous à Darou, par la grâce de Dieu, lui aurait dit un jour Serigne Saliou, dans les années 50, alors qu’ils visitaient une contrée lointaine, à dos d’âne. Baay Cheikh Khady s’appelle en réalité Cheikh Ahmadou Bamba. C’est le fondateur du mouridisme qui l’a lui-même baptisé et lui a donné son propre nom. Et c’est ce qui en fait un personnage à part, d’une mystique religieuse à part, qui vivait dans une case, tout le temps reclus dans son petit village de Ya Dakhar où il se livrait à l’agriculture et à la lecture du Coran.

Peu d’hommes sur terre ont pu tourner le dos aux joies de ce monde comme il l’a fait, se livrant en permanence à la lecture du Saint Coran et aux enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Serigne Mame Mor Mbacké, fils de Serigne Mourtada, a une fois de dit de lui : « j’ai perdu mon père, mais j’ai retrouvé en Baay Cheikh un père, parce que je suis sûr qu’il est de la dimension d’un père à qui je peux confier mon sort ».

Sa sainteté était reconnue par tous les dignitaires soufi de la planète et, de partout dans le monde, les hommes sont venus, saluant la dimension exceptionnelle d’un homme vertueux.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Rabi ul Awwal 1439 H. correspond au lundi 20 novembre 2017

NB : Le mois de Rabi ul Awwal est le troisième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

décembre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Évènements à venir


Les derniers articles

Khoutbah S. Ahmadou Rifahi | Diagnostic de l'émigration au Sénégal et ses conséquences- (...)
Khoutbah S. Ahmadou Rifahi | Diagnostic de l’émigration au Sénégal et ses conséquences- Prétexte vente d’esclaves en (...) (vu 247 fois)

Célébration du Magal de Porokhane le Jeudi 25 Janvier 2018
La communauté mouride célèbre le Magal de Porokhane dédié à la Sainte Mère de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, le (...) (vu 2080 fois)

Khoutbah S. Ahmadou Rifahi Les attributs de Dieu SWT, L'Unique, L'Omniscient, (...)
Julli Ajuma Touba Alieu du 01 12 2017 | "Les attributs de Dieu SWT, L’Unique, L’Omniscient, L’Omnipotent à travers (...) (vu 208 fois)


MEME RUBRIQUE

Khoutbah S. Ahmadou Rifahi | Diagnostic de l'émigration au Sénégal et ses conséquences- (...)
Khoutbah S. Ahmadou Rifahi | Diagnostic de l’émigration au Sénégal et ses conséquences- Prétexte vente d’esclaves en (...) (vu 247 fois)

Célébration du Magal de Porokhane le Jeudi 25 Janvier 2018
La communauté mouride célèbre le Magal de Porokhane dédié à la Sainte Mère de Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul, le (...) (vu 2080 fois)

Khoutbah S. Ahmadou Rifahi Les attributs de Dieu SWT, L'Unique, L'Omniscient, (...)
Julli Ajuma Touba Alieu du 01 12 2017 | "Les attributs de Dieu SWT, L’Unique, L’Omniscient, L’Omnipotent à travers (...) (vu 209 fois)

GAMOU 2017 : En direct de la résidence du Khalif des Mourides avec Hizbut-Tarqiyyah
GAMOU 2017 : En direct de la résidence du Khalif des Mourides avec Hizbut-Tarqiyyah (vu 378 fois)

Gamou 2017 : En direct de Touba avec Hizbu-Tarqiyyah Darou KHOUDOSS
Gamou 2017 : En direct de Touba avec Hizbu-Tarqiyyah Darou KHOUDOSS (vu 755 fois)


Les Grands Disciples

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3537 fois)

SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1322 fois)

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1198 fois)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure emblématique de la Mouridiya (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la détermination inflexible dans le service de Cheikhoul Khadim a (...) (vu 3579 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1889 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0