Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Le perfectionnement Spirituel dans l’oeuvre de Serigne Mbaye DIAKHATE
Article mis en ligne le 22 mars 2011 par BAYE FALL

Le perfectionnement spirituel revient fréquemment dans l’œuvre de Serigne Mbaye Diakhaté.Ce thème reflète , encore une fois, l’influence de son maître spirituel qui en a fait la voie royale qui accorde au disciple le salut ici bas et dans l’au- delà.

Le Cheikh dompte les turpitudes du novice lui assainit et lui polit le cœur qui commande les autres parties du corps. Par cette voie le novice finit par être un modéle de tolérance, de patience, de sagesse , de politesse légale . Ainsi à partir de l’expérience tirée de l’ éducation spirituelle dont il a bèneficièe auprès de Khadim Rassul,Serigne Mbaye Diakhatè nous enseigne les différents aspects du perfectionnement spirituel et nous a mis en garde contre les embûches pouvant empêcher l’aspirant d’ y accéder.

A cet effet, nous insisterons sur les aspects essentiels : les piliers du perfectionnement spirituel . Ils constituent les exercices pieux que le disciple doit pratiquer sous la direction de son guide spirituel pour la purification de son âme contre les attaches terrestres . Serigne Mbaye Diakhatè , le poète soufi, les définit ainsi : " Celui qui remplit son ventre d’eau et d’aliments puis se met à dormir ; comment peut-il se réclamer due soufisme ? Sache que le soufi est celui qui domine son âme charnelle et maîtrise ses passions. Le soufi s’éloigne de la transgression et s’attache aux prescriptions divines. La persistance dans la transgression et l’excès de parole n’ont rien à voir avec la voie du perfectionnement spirituel"

Le renoncement au bas-monde est le socle même du soufisme. Il permet à l’aspirant d’accéder à l’enceinte scellée de DIEU. Pour mieux l’enseigner, Serigne Mbaye Diakhaté personnifie le bas- monde. Il le présente comme un ennemi que tout aspirant a physiquement en face. Et , l’ exhortant à ne pas le sous- estimer

" Il ne sert à rien de signer un pacte d’amitié avec un traître.Ce bas -monde est un ingrat qui s’ostine à toujours trahir Le bas -monde est à l’image d’une femme qui trompe tout amant épris d’elle .Et tout amant épris d’elle ne la possédera jamais et se retrouvera les mains vides " Pour conclure le poète soufi prend comme exemple firdawsi la demeure de la Félicité

" Méfies-toi des tentations de ce Bas-monde et fais -en la contrepartie de l’accession au Paradis de la félicité ’Firdawsi " . En le faisant tu auras troqué de coquille contre de l’or "

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Entretien avec Serigne Cheikh Thioro Mbacké.
Depuis plusieurs jours, des rumeurs ont circulé sur la santé physique du Khalife Général des Mourides. En effet, chaque (...) (vu 0 fois)


Enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA sur le pèlerinage à la MECQUE
Dans tous ses ouvrages en sciences religieuses, Cheikh Ahmadou Bamba a campé les arcanes, autrement dit toutes les (...) (vu 2007 fois)


Le Pèlerinage à la Mecque
Le Pèlerinage à la Mecque est le 5ème des pilliers de l’Islam. Son institution en tant qu’obligation à l’endroit de tout (...) (vu 787 fois)



MEME RUBRIQUE

L’ ACTION DE GRACE DANS L’OEUVRE DE SERIGNE MBAYE DIAKHATE
Ababakar Sadiq ne cesse de clamer partout dans ses œuvres les bienfaits qu’il a acquis par la grâce de son Maître au (...) (vu 814 fois)


LE SERMENT D’ALLEGEANCE DANS L’OEUVRE DE SERIGNE MBAYE DIAKHATE
" Éduque mon cœur jusqu’à ce qu’ il n’observe que les prescriptions, préserve les parties de mon corps afin qu’elles (...) (vu 494 fois)


LE PANEGYRIQUE DANS L’OEUVRE DE SERIGNE MBAYE DIAKHATE
DIEU n’est-il pas le premier à louer le prophète en ces termes ? " Tu es certes d’une vertu imminente " S 68 V4.En (...) (vu 443 fois)


Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1152 fois)



Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1152 fois)



la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3480 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1263 fois)




Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0