Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Le Magal de Sokhna Mbène Ngabou MBACKE célébré le samedi 13 septembre 2014
Article mis en ligne le 14 septembre 2014 par Ngom Gning
Sokhna Mbène Ngabou

A l’occasion du Magal de Sokhna Mbène Ngabou MBACKE, nous vous présentons ci-après un portrait de cette illustre fille de de CHEIKH AHMADOU BAMBA.

Portrait Sokhna Mbène Ngabou

De son vrai nom Aichatou, Sokhna Mbene Ngabou a vu le jour en 1922 à Ngabou, localité située entre Mbacké et Diourbel. Le nom du village est à jamais resté attaché à son nom certainement parce qu’elle y a passé la plus grande partie de sa vie en éduquant et initiant au travail plusieurs génération de disciples.

Sa vertueuse mère Sokhna Faty Khoudia Mbacké est la fille de Serigne Mbacké Ibrahima frère de Mame Mor Anta Sally MBACKE le vénéré père de Cheikh Ahmadou Bamba. Après la fondation du village, Cheikh Ahmadou Bamba lui donna recommandation de venir y habiter.

A L’instar de toutes les filles de Cheikh Ahmadou Bamba, elle a été très tôt initiée au Saint Coran qu’elle a maitrisé au point d’en faire son compagnon inséparable.

Sur le plan de l’éducation et du travail elle avait admirablement réussi au point où parents et disciples lui confiaient la plupart du temps leurs filles pour qu’elle les initie aux bons comportements et aux principes du Mouridisme.

A son premier domicile conjugal, chez Serigne Mbaye Diakhaté, grand disciple et poète inégalable en langue wolof, elle a formé des filles qui par leur comportement rappellent la vie exemplaire des pieuses femmes de l’Islam. A Khourou Mbacké elle était devenue une autorité incontestée dans le domaine de l’éducation, de la formation religieuse et de l’initiation au travail.

Sokhna Mbène Ngabou

Elle était devenue l’autorité incontestée à la tête de braves femmes s’adonnant au travail et à l’éducation. Après le rappel à DIEU du patriarche de Khourou Mbacké, elle rejoignit Serigne Ibrahima LO où elle resta fidèle à son engagement.

Elle avait l’habitude de dire à ses disciples qu’elle n’était pas préoccupé par le rendement des exploitations agricoles, mais sachant la récompense promise à ceux qui s’adonnent au travail sanctifiant, elle voudrait tout simplement avoir un prétexte pour témoigner au jour ultime que les disciples ont travaillé dans le sentier de DIEU.

Elle a rejoint son seigneur en 1984 après une vie entièrement consacrée à l’adoration de DIEU, à l’éducation des disciples dans le service rendu à son père et maître spirituel Cheikhoul Khadim. Elle repose au cimetière de Touba. Puisse DIEU augmenter ses lumières.

Au nombre de sa progéniture qui assure la pérennité de son œuvre on peut citer Sokhna Diakhaté et Serigne Modou Lô Ngabou.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 370 fois)


Présentation de la ville Sainte de TOUBA
Située au 14° 52’ de latitude Nord et 15° 52 ’ de longitude Ouest, la Ville de TOUBA se trouve dans le centre ouest du (...) (vu 4752 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 275 fois)



MEME RUBRIQUE

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 370 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 275 fois)


Le Khalife des Mourides envoie 51 personnes à la Mecque
Le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, convoie régulièrement depuis 2002 des musulmans accomplir (...) (vu 24 fois)


Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 11 Août 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 11 08 2017 Akhi Deukando Droits et devoirs des voisins Julli Ajuma Touba Alieu du (...) (vu 309 fois)


Nécrologie : Serigne Abdou Fatah Mbacké Gaïndé Fatma s’en est allé
Le monde musulman en général et celui mouride en particulier sont en deuil avec la disparition de Serigne Abdou Fatah (...) (vu 160 fois)



Les Grands Disciples

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1805 fois)



CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3810 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1262 fois)




Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0