Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
MÎMIYA UNE RIME ANONYME EN « MÎM »
Article mis en ligne le 25 janvier 2012 par MOURIDE

Ô mon seigneur ! Accorde la paix, le salut et la Bénédiction à notre Seigneur Muhammad, le révélateur de l’issue Occultée, le sceau de ce qui préexistait, défenseur du réel par la vérité et direction sur ta voie droite, à sa famille, selon sa juste convenance et sa dignité Eminente. Agrée ces éloges ci-après par les quels Il est loué et qui sont les suivants :

1 Mon cœur est, en ce jour, exempt de toute sorte de doute et, cer­tes, Il connaît le CLEMENT

2 Je n’ai jamais cessé de chercher l’Agrément de CELUI Qui a fait primer les Elus et de solliciter Auprès de LUI des avantages, la primauté et la noblesse

3 L’incertitude de mon cœur s’est dissipée et mes ternissures sont polies ; et a effacé mes péchés insignes CELUI Qui a effacé les véniels

4 Les préjudices résultant du correspondant de la valeur numérique de la lettre ’Dâl [soit quatre] me sont écartés la vie durant et mon SEIGNEUR m’a protégé de l’angoisse, de la turpitude et de l’indécence

5 L’Âme charnelle, les créatures et Satan ont cessé de vouloir me nuire, le Bas-Monde [qui séduit] cherche la paix avec moi

6 Mon sommeil est une forme d’adoration pour un SEIGNEUR sans associé, mon cœur [dans cet état] médite sur les versets qui procurent la Sagesse

7 Le mal, de même que la tracasserie, ont pris la direction d’un autre que moi ; qu’IL est BON, CELUI QUI EXAUCE [les prières] et Qui écarte loin de moi l’angoisse !

8 Qu’IL est BON, CELUI QUI EXAUCE [les prières] et Qui fait atteindre le but à quiconque fonde espoir en LUI et s’abandonne à LUI !

9 Il est, de toute évidence, CELUI en dehors de Qui ne peuvent provenir ni avantage, ni inconvénient et IL m’a protégé de la machination (des hommes) et du regret

10 Je me suis totalement confié à un SEIGNEUR sans associé dans Sa ROYAUTE et IL m’a garanti contre la pauvreté et la maladie

11 J’ai totalement disposé mon intégralité à un SEIGNEUR sans pareil, de connivence avec Celui [le Prophète] dont l’amour est celé dans mon cœur

12 Je me suis totalement soumis à un SEIGNEUR sans égal, de connivence avec Celui dont la Voie est exempte de corruption

13 Je me suis totalement abandonné à un SEIGNEUR Qui se passe de tout secours, de connivence avec Celui dont la confession est l’Islam depuis toujours

14 Je me suis totalement remis à un SEIGNEUR sans commencement, de connivence avec Celui qui est devenu pour moi une Protection et un Appui

15 Je me suis totalement voué à un SEIGNEUR Trop GRAND pour enfanter, de connivence avec Celui dont le panégyrique me procure l’impeccabilité

16 Je me suis totalement destiné à un SEIGNEUR Au-Dessus d’un motif, de connivence avec Celui dont la Sollicitude à mon égard m’a attiré les bienfaits

17 Je me suis totalement fié à un SEIGNEUR Trop HAUT pour avoir un exemple, de connivence avec Celui qui est exempt de tous les défauts

18 Je me suis totalement laissé aux Soins du MAITRE des Mondes, de connivence avec Celui qui s’est montré fier de mon service devant les Grands et leur suite

19 Je me suis totalement dévoué à l’ETERNEL, de connivence avec notre Plus Louangé (Ahmad), le Flambeau des générations présentes, futures et passées

20 Je me suis totalement consacré au DURABLE Qui a matérialisé mes vœux, de connivence avec Celui qui m’a définitivement supprimé le mal

21 Je me suis totalement dévolu aux Soins d’un GUIDE Qui m’a octroyé la Bonne Guidée de connivence avec Celui qui m’a apporté du lait et de la viande

Que mon SEIGNEUR répande sur Lui et sur ceux qui se sont attachés à Lui une Prière et un Salut Sublimes et Perdurables 23 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui L’a élevé d’une Grandeur Au-Dessus de ceux qui jouissent de dons merveilleux et grandioses

24 Sur Sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui suivent les vestiges de sa Tradition, la Plus Pure Prière suivie d’un Salut qui protège de la maladie

25 Sur Lui, la Prière et le Salut de son MANDANT, par la Meilleure Parole [le CORAN] qui conduit les bienheureux à la Bonne Direction

26 Sur Sa famille, sur ses compagnons et sur les guides spirituels de Sa Communauté, les deux Plus Purs Saluts du GARDIEN VIGILANT (Al Hafîz) Qui n’est pas caractérisé par la non-existence

27 Sur Lui, le Salut de CELUI Qui L’a investi d’une Mission comportant une Eternité et une Edification qui efface la tristesse

28 Sur sa famille, sur ses compagnons, ceux-là qui bénéficient de son Intercession, les deux Plus Purs Saluts du SUSTENTEUR (Al Muqît) Qui fait perdurer les Grâces

29 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui a magnifié au Plus Haut Niveau Sa Prophétie, de sorte que ses honorables ancêtres [de la Lignée Biblique des Prophètes] cherchent refuge auprès de Lui

30 Sur Sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui tendent à la rectitude par sa Grâce, les Plus Pures Prières accompagnées d’un Salut qui écarte les péchés véniels

31 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui Lui a fait Don du Miracle qui a éhonté les mécréants, au point de les mettre chacun dans le regret

32 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui sollicitent son Assistance, la Plus Pure Prière accompagnée d’un Salut qui écarte le dégoût

33 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui L’a honoré de la Précellence, au point que aussi bien le nigaud que le sage connaissent cette Prééminence

34 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui vivifient sa Tradition, la Plus Pure Prière accompagnée d’un Salut qui écarte la souffrance

35 Celui là est l’Appui auprès de qui j’implore le Secours et il a alors préservé mon intégralité, d’une manière qui défie toute suspicion

36 Le GARDIEN-VIGILANT Qui me manifeste Sa Sollicitude par des Dons m’a totalement préservé du mal de l’Ame Chamelle, de Satan et de leurs consorts

37 CELUI-LA est l’ASILE Auprès de Qui j’ai sollicité la Protection contre une volte face vers quelque chose qui ralentirait mes pas

38 Contre la machination de mes ennemis, contre le mal de mon époque, la malédiction de la parole, le maléfice de l’œil, contre la calamité et la cécité

39 Contre le voile et l’arrêt [dans l’ascension), contre les doutes, l’extrémisme et l’abus, à la manière des excommuniés

40 J’ai ici la résolution d’être un serviteur de DIEU, observant les prescriptions et abhorrant les prohibitions, partout où cela s’impose

41 M’attachant à l’Envoyé de DIEU, notre Maître Muhammad qui a effacé la tristesse et la détresse

42 Je me suis lié à Lui secrètement et manifestement, visant ainsi DIEU Qui a éloigné la souffrance

43 Je Lui dois, pour la FACE de DIEU et non pour autre chose, quelque chose qui L’enchante, cela est en effet un service qui confond les autres services

44 Cependant, les poètes sont de tout temps impuissants à rendre convenables ses Eloges, comme l’incapacité des doigts de toucher la sphère céleste

45 C’est Lui l’Assistant qui protège Ici-Bas et dans l’Au-Delà de tout ce qui attire la perte et le regret

46 DIEU m’a favorisé d’être, tout le temps, le serviteur de Celui-ci [1e Prophète] et a Généreusement repoussé hors de ma portée la peine

47 Il est Celui dont la Sollicitude constante à mon égard me réjouit, parce que cette Attention soutenue m’a apporté généreusement l’Agrément

48 Celui-là est mon Intermédiaire Auprès du DONATEUR-GRACIEUX (Al Wahhâb) sur Qui je compte - qu’IL soit Exalté ! - Il est le TOUT-PUISSANT Qui a brisé le carcan

49 Qu’IL est BON, le GARDIEN-VIGILANT Qui m’a toujours préservé et ne dirige jamais vers moi ni préjudice, ni celui qui est injuste !

50 Il [le Prophète] est l’Intercesseur dont l’Intercession en ma faveur est évidente, car, grâce à Lui, le MAITRE du Trône (Al Carsh) m’a protégé du fléau qui s’abat

51 Il est le Généreux par qui mon ROI m’a octroyé un Secret qui garantit mes directions de la trame de toutes les machinations

52 C’est le Généreux à l’adresse de qui mes services m’ont procuré un secret qui met les érudits à court d’arguments

53 DIEU m’a disposé, au Nom de l’Effaceur [des péchés], Ses Voies Spirituelles Tarâ’iq) ; sur Lui la Prière de CELUI Qui met hors de portée ce [secret] qu’Il préserve

54 Sur Lui, la Paix de CELUI Qui cache et divulgue tout le temps ce qu’IL veut parmi les créatures, par un Secret Inviolable

55 Sur sa famille et sur ses compagnons, tant que l’homme acquiert tout le temps le bonheur par la bonne foi, sans désavœu qui cause le regret

56 Et tant que l’UTILE (Al Mufîd) profite à celui qui recherche le bénéfice et tant qu’IL accorde des Bienfaits à celui qui a impétré l’Agrément

57 Il est le Bon Conseiller, au Nom de qui, le POURVOYEUR m’honore et me révèle certains des Secrets

58 Il est Celui qui Unit, au Nom de qui, le DONATEUR GENEREUX m’a fait parvenir à LUI, augmentant les bienfaits de certains de ceux qui savent par mon intermédiaire

59 Il est le Brave Héros, au Nom de qui, le CLEMENT me préserve de tous les humains et le danger est écarté

60 Il est le Tuteur, au Nom de qui, le MUNIFICENT m’accorde le bonheur et m’éloigne de tout ce qui attire l’affliction

61 Il est le Sublime, au Nom de qui, le COMPATISSANT m’a rendu célèbre et a enrayé la gêne et la lassitude

62 Il est le Vigoureux, au Nom de qui, le RECTEUR me raffermit et conduit vers un autre que moi l’ensemble des querelleurs

63 C’est Lui l’Inattaquable, au Nom de qui, le DEFENSEUR s’interpose entre moi et la créature disgracieuse

64 Il est le Porteur de Bonnes Nouvelles, au Nom de qui, le RECTEUR m’apporte la joie et me préserve de la faute et de l’illusion

65 Il est celui au Nom de qui, le BON me défend, me préserve et m’a réuni la joie des magnanimes

66 Il est le Grand, au Nom de qui, l’ETERNEL me magnifie, depuis qu’Il ma préservé de tout ce qui pouvait m’encombrer

67 C’est celui au Nom de qui, DIEU m’a adouci les haineux, depuis qu’IL a éloigné de moi tout injuste

68 C’est ce lui au Nom de qui, l’ETERNEL m’a apporté ses bonnes nouvelles, depuis qu’IL m’a révélé le meilleur de ce qui est caché

69 C’est celui au Nom de qui, le RECTEUR m’a fait Don de sa Bonne Guidée, en profitant par moi-même à tout érudit

70 C’est celui au Nom de qui, mon SEIGNEUR m’a accordé la réalisation de mes vœux, à titre de faveur, et donne de l’entrain aux érudits par mes écrits

71 C’est celui au Nom de qui, DIEU s’est montré GENEREUX en ma faveur par la levée des voiles, en me cédant des secrets jamais dévoilés

72 Sur Lui, la prière de CELUI Qui L’a promu à un rang, de sorte qu’Il est élevé si Haut Au-Dessus de toute créature, en toute évidence 73 Sur Lui, la Paix de CELUI Qui a fait de moi son Serviteur, secrètement et manifestement, au point de profiter par moi les illustres honorables

74 Il est le Guide et le Chef de tous les Envoyés et Prophètes ; Il les préservera de l’anxiété le Jour de l’Angoisse

75 Le Jour de la Résurrection, la totalité des Envoyés et des Prophètes viendront à Lui, individuellement, avec affliction certes

76 Chacun d’eux se mettra à dire : « [Ô SEIGNEUR !] mon âme ! », notre Plus Louangé (Ahmad) s’écriera : « ma communauté [Ô SEIGNEUR !], sauve-la Ô TOI le MEILLEUR MISERICORDIEUX !

77 Il les dirigea [lors de la prière] la nuit de l’Ascension et les quitta, s’élevant de Ciel en Ciel, jusqu’à la Proximité [de DIEU]

78 L’ont-ils mis à leur Tête et suivi son Exemple, alors que chacun d’eux, est à la tête d’une assemblée de grande importance ?

79 Assurément, car le Soleil éclipse toujours l’étoile et la lune quand il dissipe les ténèbres

80 Il est le Généreux en la personne de qui les magnanimes cherchent Recours, sachant qu’Il est, par sa Noblesse, Au-Dessus de toutes les créatures

81 Il n’y a point de chef couronné de prestige, parmi les prédécesseurs, qui n’ait cherché son Recours pour se mettre à l’abri de l’atrocité

82 Ses honorables ancêtres avaient cherché sa Protection et, par Sa Grâce, accédèrent à des dignités, à la proximité et ont obtenu des bienfaits

83 C’est à cause de sa Lumière cachée en Adam que les Anges de son MANDANT se sont prosternés devant cet Aïeul

84 Il revient à l’Elu le Plus Pur (Al Muçtafâ), la Meilleure Créature de DIEU, un Avantage que n’a aucun autre chef, Si éminent soit-il

85 Il possède Auprès de DIEU un Secret que ni humain, ni génie, ni ange ne connaissent, ceci est un Mystère Inviolable

86 Les Prophètes, ainsi que l’ensemble des Envoyés, ont obtenu grâce à Lui la Satisfaction, alors qu’Il était encore dans sa Cachette

87 Ils ont obtenu grâce à Lui, avant sa Naissance, des Dons qui rendent jaloux tous les autres en dehors d’eux et ahurissent les honorables

88 Il est l’illustre Honorable (Al Karîm) qui n’a jamais cessé d’être Choisi parmi les Seigneurs dont chacun est prestigieux

89 Chacun d’eux est aimé et honorable parmi les Elus et les Nobles, formant une Elite dont les avantages sont éminents

90 Chacun d’eux est élu au sein des Meilleurs, parmi lesquels nul n’a jamais commis un acte qui fait rougir l’Elite et les Erudits

91 C’est par sa Bénédiction que l’Aïeul Adam n’a pas flanché vers le péché, lorsque le Maudit tenta de le séduire, ainsi fut-il garanti

92 C’est à son Nom que DIEU a sauvé Noé dans son "Arche" et a préservé Jacob de la cécité, d’après ce qui est établi

93 C’est par la Bénédiction du Sélectionné (Al Muntaqâ) que le BIEN-VEILLANT a repêché Joseph du puits et de la machination de celle dont il craignait le danger

94 L’homme du poisson (Jonas) a obtenu une issue heureuse de son SEIGNEUR au Nom de l’Effaceur [des péchés), après avoir été avalé

95 C’est grâce à Lui que le feu d’Abraham devint froid pour son salut et celui-ci délivré de la machination des ennemis

96 Job obtint la paix au Nom de l’Effaceur [des péchés), en retrouvant sa bonne santé, après avoir été frappé d’un mal atroce

97 La mer de Moïse, grâce à l’Elu le Plus Pur (Al Muctafâ) fut fendue, de même, l’Esprit de DIEU (Jésus) fut hissé au Ciel

98 C’est grâce à Lui que le fer devint mou en faveur de David et c’est grâce à Lui que Salomon obtint l’assujettissement particulier (des djinns, des vents, etc)

99 C’est grâce à Lui que les honorables Envoyés, en totalité, de même que l’ensemble des Prophètes, obtinrent les Avantages qui leur furent dévoilés, et ce, de toute évidence

100 C’est Lui l’interlocuteur que DIEU fit voyager la nuit vers les Cieux, dissipant ainsi les ténèbres

101 Il a voyagé la nuit en compagnie de l’Archange Gabriel, sur Al Burâk, sa Monture Impétueuse, vers les Sphères inconnues des mortels

102 Il montait la nuit [vers les Cieux], rencontrant dans l’enjouement tous les Envoyés et Prophètes, Très Respecté devant les Elus

103 Il a reçu de chacun une Gracieuse Bienvenue et chacun L’a enchanté, en Le magnifiant d’un Honneur qui sied à un Glorieux

104 Il impétra [du Voyage Nocturne] ce qu’Il a obtenu ; un Mystère qui Lui est Propre, auquel ne peut prétendre aucune créature, Si éminente soit-elle

105 Il revint dans la même nuit, avant l’aurore, au milieu des siens, abondamment chargé de Dons Impeccables

106 Il Lui appartient des Phénomènes Insolites dont on ne saurait découvrir les prodiges, que, sans doute, ni l’encre, ni la plume ne peuvent décrire

107 La souche du Prophète, en raison du déplacement de ce Dernier, s’est lamentée à l’instar des jérémiades d’une mère que la mort a privé de la compagnie de son enfant

108 Son Serviteur (le Cheikh) L’a invoqué en mer à son secours avant l’affliction, en cela, Il a éloigné de lui la tristesse

109 Ses deux Mains de Générosité et de Répression sont bien connues par l’ennemi et l’aimé ; la Libéralité affluant de la Main Droite

110 La Force Répressive de la Main Gauche protégeant ceux qui cherchent son Secours contre le danger manifeste ou caché

111 Le Serviteur a appelé le Fils d’Abdallâh, étant malade, et Celui-ci a guéri le cœur et le corps et a consolidé la volonté spirituelle

112 L’eau jaillit du puits, lorsque Celui qui est Choisi le Meilleur (Al Mukhtâr) jeta un peu de sa salive, et finit par déferler à l’instar d’une vague

113 Un cerf est parvenu au Sélectionné (Al Muntakhâ), s’adressant à Lui ; l’iguane Lui a parlé comme un être doué de raison

114 Un arbre géant s’est prosterné devant l’Elu le Plus Pur (Al Muçtafâ) ; un chameau s’est plaint à Lui d’un mal qui le torturait

115 Celui qui manifeste sa reconnaissance [le Cheikh] a eu recours à Lui jadis et est comme s’il n’a jamais connu de malveillance ou de maladie

116 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui L’a mis Au-Dessus des créatures, sur sa famille dont la générosité de chacun dépasse de loin les pluies

117 Sur Lui, la Paix de l’ETERNEL Qui a augmenté son Eminente Autorité, sur ses compagnons qui sont les lumières de ceux qui ont éloigné les ténèbres

118 Que leur soit accordé tout le temps l’Agrément de CELUI Dont ils ont emprunté la Voie, chacun évitant le châtiment

119 Ses compagnons combattants rencontrèrent une difficulté, lorsqu’ils prirent au dépourvu un grand nombre de libertins fort hautains

120 Il [le Prophète] apparut telle une Pleine Lune le Jour de Bedr en Tête des musulmans, avec l’intention d’élever la Voix de CELUI Qui Exalte leur Volonté

121 Car, Seul parmi ses compagnons, une cohue de damnés qui n’est jamais reconnaissante aux Bienfaits [de DIEU] Lui vint ce Jour, Le prenant à partie

122 Les gens imbus de vertus furent conduits à Bedr par leur bonheur ; et chacun, résolu, comptait entièrement sur DIEU

123 Les compagnons se précipitèrent ensemble, en vertu de leur attachement au Prophète pour l’Amour de leur CREATEUR, de manière à exclure toute accusation

124 Il y’avait parmi eux les califes : le véridique (Abû Bakr), de même que CUmar, CUthmân, ainsi qu’Ali, celui qui passionne les érudits

125 Car le cœur de CUthmân était présent parmi eux comme tous les combattants ; quant aux trois autres, leur présence physique n’était pas occulte

126 Le véridique (Abû Bakr) L’a cru d’emblée sur parole par la Vérité, étant soumis et exempt d’hésitation

127 Le discriminateur loyal (Fârûqul Hudâ), en l’occurrence CUmar, s’est séparé du doute ; et l’homme au deux lumières s’est accordé le bénéfice de la circonstance sans peine

128 Puis l’éminent ’Ali a fini par obtenir un rang plus élevé, car il n’a cessé de traverser l’armée des ennemis

129 Que l’Agrément de DIEU se répande sur eux tout le temps, comme la Lumière qui éloigne des ténèbres se répandait sur eux pour les éclairer

130 Ils ont des prodiges extraordinaires qui ont conduit vers nous une joie nous apportant des avantages dont la sérénité n’est jamais troublée

131 Grâce à eux, DIEU Qui est avec nous, nous a épargnés, sans peine, du combat jusqu’à Son Paradis et ce, par Pure Grâce

132 Ils ont tué les ennemis de DIEU, depuis qu’ils se sont révélés avec leurs manœuvres le Jour de Bedr, chacun d’eux s’étant abandonné à DIEU

133 Lorsque devant eux, ils aperçurent les ennemis, Il [le Prophète] leur apprit des choses qui nous réjouissent perpétuellement

134 Le Prophète se concerta alors avec ses compagnons pour les honorer, et ensuite déboucha la caravane d’Abû Sufiyân

135 Sans leur malheur, ils ne se seraient pas dirigés vers Bedr, mais ils sont, quant à eux, des aveugles frappés de mutité

136 Si ce n’était pas à cause du bonheur de tous les compagnons du Prophète, ils ne se seraient pas dirigés vers leur Bedr, chacun très résolu

137 Ils marchèrent, les uns hardiment, les autres intrépides, vers Bedr, pour le succès des bienheureux et le malheur des perdants, cela est bien connu

138 DIEU, le TRES-HAUT, possède en cela un Secret Intact qu’IL confie aux Sages dans Ses Décrets

139 Après s’être concertés [auxiliaires et émigrés], ils vinrent avec leurs avis ; parmi eux, SaCd tint des propos qui levèrent toute équivoque

140 Puis Ibnul ’Aswad manifesta son accord à ce que le Prophète les mena [eux Ançârs], fût-ce jusqu’à « Barkul Ghimâd », témoignant d’une sincérité à toute épreuve

141 Notre seigneur CUmar le discriminateur (Al Fârûq) fit après ces deux une déclaration sur la supériorité numérique des ennemis sur les musulmans

142 Ils firent la course vers Bedr après leur détermination et allumèrent le feu du combat de grande envergure

143 Ils employèrent les sabres et les lances entre eux, de sorte que la poussière s’éleva épaisse vers le ciel

144 Le MAITRE du Trône apporta une Armée [Céleste] contre laquelle une troupe de muets sourds à Ses Signes ne saurait lutter de pieds fermes

145 Une Cavalerie d’Anges armés de Lances mit en déroute à Bedr une cohorte de sourd muets

146 Un millier (d’Anges), suivi de mille et mille autres, marchèrent précipitamment sur des cadavres en ce temps-là, et ce, de la Part du SEIGNEUR GLORIEUX

147 Lorsqu’ils parvinrent à Bedr, il y’avait parmi eux l’Archange Gabriel sur (Hayzûm), [sa monture] qui est impétueuse

148 Ils allèrent à l’encontre de tout mécréant et de tout superbe, en provenance du Ciel, telle une averse drue et abondante

149 Leur nuage de poussière voilant les vallées de montagnes, Gabriel criant avec satisfaction « En avant Hayzûm » ; et la Meilleure Créature effectua le jet [de sa poignée de sable]

150 Ainsi apparut dans son égarement Abû Jahl qui fut désabusé [informé de la réalité amère] par un homme de la Bonne Voie qui lui amputa aussitôt la jambe et le mit à mort

151 S’il était sain d’esprit, il aurait signé la paix avec Lui [le Prophète] avant que ne s’allumât le feu de la guerre qui terrifie

152 Mais le sens du mot constituant la deuxième partie de son sobriquet l’a poussé au malheur, car le sort dévolu à chacun s’accorde au sens de son nom

153 Si ce n’était pas à cause de la damnation, il ne se serait pas mesure à Celui sans qui le CREATEUR n’aurait rien créé

154 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui Lui a fait Don du Miracle, par le Jet [de sa poignée de sable] qui a semé la peur dans l’armée ennemie, aussitôt mise en débandade

155 Les Signes de la Vérité ne sont cachés à personne, sauf à celui dont le cœur est frappé de cécité

156 La cécité du cœur est une maladie incurable qui n’a de remède que par l’entrée de sa victime dans le Feu Flambant (Lazhâ) qui est la Demeure de l’injuste

157 Le Sélectionné (Al Muntaqâ) possède des Miracles qui font que nul ne L’affronte, sauf une personne damnée, bannie, qui ne jouira guère du bonheur

158 Muhammad est le Maître de tous les seigneurs ; c’est grâce à Lui que le MAJESTUEUX CREATEUR a créé l’Univers

159 Sans le Prophète, Fils d’Abdallâh, les Dons de DIEU ne seraient guère accordés aux Elus et aux Doctes

160 Le Livre de la Meilleure Créature [le CORAN] est l’Origine de toutes les sciences ; c’est un Livre que quiconque réfute, on prononce contre lui l’anathème

161 Celui qui ne prend pas exemple sur l’Envoyé d’ALLAH dans sa Religion, celui-là est un égaré qui rencontrera le tourment

162 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui L’a envoyé par la Vérité, en Qualité de Serviteur-Envoyé, constituant une Lumière pour les âmes pures

163 Sur Lui, la Paix du SEIGNEUR Qui a perpétué ses Hauts Faits, manifestement et secrètement, pour une Glorification de l’Elu Honorable

164 Les Signes de DIEU ne sont cachés à personne, sauf à celui dont la damnation est décrétée

165 Qu’il est Merveilleux ! ce Livre qui est Au-Dessus de la force des éloquents et dont le caractère Inimitable est Au-Dessus de tous ceux qui emploient la plume

166 Honneur à ce Livre qui a guéri les maladies et sauvé tous les compagnons [du Prophète] du péril et des ténèbres !

167 Il est le Livre, nul doute à son endroit, qui est la Bonne Guidée pour les pieux qui redoutent le malheur conduisant à l’affliction

168 Il est la Guidée et le Chemin Droit pour nous ; bonheur (Tûbâ) à toute personne qui s’y cramponne

169 Il est le Dessein de la Précellence et la Lumière pour les nobles croyants ; celui qui n’y cherche pas la béatitude est un malade

170 Il constitue la Voie exempte de détours pour celui qui marche vers le SEIGNEUR Qui a créé les Bienfaits

171 La Prescription, la Prohibition, la Promesse et l’Avertissement y sont établis, afin de donner la Bonne Direction à ceux qui comprennent

172 Celui qui s’y consacre, visant dans son oeuvre la FACE de DIEU, celui-là ne rencontrera ni le châtiment infernal, ni la souffrance

173 Car il est assurément la Référence la Plus Solide, Il dirige quiconque Le consulte et le préserve de toute sorte de perdition

174 Quiconque s’y attache, en lisant constamment le Texte, tout en y méditant, celui-là profitera beaucoup de ce qu’Il comporte

175 Celui qui s’en détourne au cours du temps et s’en éloigne, celui-là perd ce qui accorde l’honorabilité

176 Quant à moi, je célèbre la Louange du SEIGNEUR Qui m’a accordé l’Honneur au Nom de ce Livre et Qui m’éloigne de tout ce qui attire l’affliction

177 Ne m’ont détourné du Livre d’ALLAH Qui est notre SEIGNEUR, ni l’indigence, ni les adversités, qui en ont détourné le suspect

178 Ne m’ont nullement détourné de ce Livre [d’ALLAH], les défauts comptés au nombre de sept, qui en ont détourné toute personne privée du bien

179 A savoir : le péché, la fierté, la persistance dans la distraction, l’amour du Bas-Monde, le fait de compter sur les autres créatures par avidité

180 La faiblesse de conviction qui détourne la créature de l’abandon à DIEU et l’innovation blâmable ; l’exécration de ceux-ci est obligatoire

181 J’ai eu un entretien secret avec mon SEIGNEUR par ce Livre mer [au cours de mon voyage], dans le service que, par Lui [le Livre], je rends au Meilleur créé dont la Rectitude est Elevée

182 J’ai eu un entretien secret avec mon SEIGNEUR par ce Livre en terre ferme, satisfait pleinement de l’Envoyé qui L’a apporté comme une Parole dissipant les ténèbres

183 DIEU m’a fait Don Gracieusement du CORAN, par Satisfaction ; je n’abandonnerai jamais la Parole de DIEU qui m’a apporté l’Honneur

184 Je récite le Livre que mon SOUVERAIN m’a disposé au Nom du Prophète qui a guidé les Elus et les Doctes

185 Sur Lui, la Prière de CELUI par Qui j’exprime ses Exploits et Qui brise tout le temps quiconque veut me nuire

186 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui cherchent sa Législation, de même que DIEU, grâce à Lui [le Prophète], a fait fuir celui qui ne m’aime guère

187 Sur Lui, le Salut du RECTEUR Qui m’a apporté le Secours grâce à Lui et a éloigné vers un autre que moi la frayeur et l’obscurité

188 Sur Lui, la Prière de CELUI à Qui j’adresse toujours mes louanges, dans un secret gardé intact [qu’IL m’a accordé], procurant une joie qui parfait les services

189 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur tous les guides spirituels, aussi longtemps que Celui qui a le Plus Beau Sourire m’apporte la meilleure Bienfaisance

190 Sur Lui, les Prières et les Saluts innombrables de l’ETERNEL, le PRIMORDIAL Qui a préservé tout mon patrimoine de l’aliénation

191 Sur sa famille et sur ses compagnons dont l’éminence est manifeste, tant qu’IL m’accorde des Bienfaits dans Sa Révélation

192 Sur Lui, la Prière de CELUI Qui m’a privilégié de son Service, d’un privilège qui exhorte le sagace et réveille le nigaud

193 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur les partisans, de même qu’IL m’a procuré, grâce à Lui, le licite qui efface la vilenie

194 Sur Lui, la Prière et le Salut de CELUI Qui m’a procuré, grâce à Lui, un entourage qu’Il a Lui-Même choisi

195 Sur sa famille, sur ses compagnons et sur ceux qui les ont suivis, de même qu’IL m’a préservé du blâmable et du prohibé

196 Sur Lui, la Prière et le Salut de CELUI Qui m’a honoré d’un Don qui expulse [de mon voisinage] le honni et le vil vers un autre que moi

197 Sur sa famille et sur ses compagnons qui sont les gens de la bien­faisance et les unitaires absolus, de même qu’IL m’a préservé de ce qu’un vertueux n’approuve pas

198 Sur Lui, la Prière et le Salut de CELUI Qui m’a dirigé par l’Incantation et l’Action de Grâce, impeccablement, jusqu’au Paradis

199 Sur sa famille et sur ses compagnons, tant qu’un humain réalise ses vœux sans règlement de compte, sans machination, mais avec une fin heureuse

200 Je me suis entièrement soumis à DIEU, le MAITRE des Mondes, de connivence avec Muhammad, par qui le cycle de la Mission est clos.

Combien GLORIEUX est ton SEIGNEUR ! SEIGNEUR de toute la PUISSANCE, se dérobant à tout ce qu’ils imaginent -Paix sur les envoyés- Louange à DIEU, MAITRE des Mondes.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses (...)
Le Khalife des Mourides envoie 51 personnes à la Mecque
Le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, convoie (...)
Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 11 Août 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 11 08 2017 Akhi Deukando Droits et devoirs des (...)

DANS LA MEME RUBRIQUE

SENS ET PORTEE DU MAOULOUD La Nuit de la Naissance du Prophète Mouhammad (...)
SENS ET PORTÉE DU MAOULOUD La Nuit de la Naissance du Prophète Mouhammad (...)

Enseignenments de CHEIKH AHMADOU BAMBA sur le MAWLÛD
Tout ce qui constituait une source de glorification pour les mécréants s’est (...)



Les Grands Disciples

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna (...)

Mame Cheikh Ibrahima FALL "Lamp Baboul Mouridina"
Cheikh Ibrahima FALL, ou Lamp Fall " Baboul Mouridina (...)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la (...)


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0