Keur Serigne Touba
15 Mars 1998 – 15 Mars 2012 : 14 ans que disparaissait Sérigne Sam Mbaye, l’un des derniers plus grands savants de l’Islam.
Article mis en ligne le 15 mars 2012 par BAYE FALL

Fils du Saint Ahmadou Sakhir et de l’Estimée Sokhna Fatou Thiam. Descendant d’Abou Bakr, le meilleur des Compagnons. Homonyme de Sérigne Mame Mor Diarra, « l’aîné de l’Aîné ». L’homme ne pouvait qu’être exceptionnel. Exceptionnel par son intelligence, son cursus, sa persévérance, son érudition, sa sagesse et son humilité.

Sérigne Sam Mbaye semble vivre 1000 années, il conquiert des millions de coeurs.

De Louga à Lyon. De la tente de Ndiarème au siège des Nations Unies. L’Illustre Professeur d’Université, Proviseur de Lycée, Prédicateur en Iman, Prêcheur en Islam et Professionnel en Ihsan, sillonne le tour du monde pour faire connaitre la Prophétie au nom du Prophète (Psl).

Maitrisant merveilleusement la langue de Molière, ainsi que celle de Mouhammed (Psl), Baay Sam s’adressa aux hommes de toutes contrées.

Il reprend des ouvrages essentiels basés sur l’éducation et les bonnes pratiques musulmanes. Sur la recommandation du troisième Khalif de Bamba, l’Esclave de l’Unique, Sérigne Sam M’baye traduit le magistral MAZAALIKOUL DJINAAN (les itinéraires du Paradis). Il en fera de même pour HUQQAL BUQAU (Faut‐il pleurer les morts), TAZAWADUN SIQARI (Viatique des adolescents), AL JAWHARUN NAFIS (le joyau précieux), tous des ouvrages de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Ses tournées continuèrent à travers le monde. Bientôt, le Vertueux aura une renommée universelle. En assistant à sa conférence, on ne se limite plus d’écouter ses sermons, mais de les immortaliser dans des magnétophones, et autres. Aujourd’hui, on compte ses cassettes à coup de centaines. On avance des chiffres de quelques huit cents (800) cassettes audio enregistrées lors de ses interventions. Il épuisera tous les sujets. Il n’omettra aucune question.

Sa connaissance sur l’Unicité (Tawhid) est intarissable. Son savoir sur la Jurisprudence (Fikh) est complet. Sa maitrise sur le Soufisme (Tazawouf)8 est inégalable.

Il finit d’être le fidèle moraliste de millions de musulmans, plus particulièrement chez les mourides. On devient des « Sopéy Ségn Sam », ou de « Beug Ségn Sam ». On ne peut plus se passer de lui. On s’habitue maintenant à sa voix pénétrante qui passe chaque jour de l’année, à l’heure de la prière de Zuhr sur une station radio bien connue des musulmans du Sénégal, Lamp Fall Fm.

Sérigne Sam Mbaye nous fait Adorer Dieu, Aimer son Prophète et Accomplir les obligations divines. On le plébiscite chaque jour, chaque minute, chaque seconde…On le soumet nos craintes et questions, il y répond avec clarté et exactitude.

A travers le temps, ses sujets sont plus qu’actuels. En passant par la mondialisation, la crise des valeurs, le matérialisme, la philosophie antique et moderne, le choc des civilisations, la science immorale, les doctrines politiques et économiques, Sérigne Sam aura abordé presque toutes les problématiques auxquelles les mondes scientifique et intellectuel se penchent de nos jours.

Sérigne Sam Mbaye aura marqué son temps, il continue d’émerveiller notre époque.

A Louga, sa ville natale, sous les bâtiments en marbres gris, jonchés par de beaux palmiers qui apportent une atmosphère exotique aux jardins, le saint homme repose au Palais de son frère Djily Mbaye.

Après une vie bien remplie, ses riches oeuvres resteront à jamais gravées dans le coeur des pieux. Son legs est universel, son nom est immortel.

Telecharger l’article

Moustapha Dramé
A tous les sopey
de Sérigne Sam Mbaye
taphadrame@gmail.com

téléchargements Fichier(s) à télécharger : 15 Mars 1998 – 15 Mars 2012 : 14 ans que disparaissait Sérigne Sam Mbaye, l’un des derniers plus grands savants de l’Islam.
  • Telecharger
  • Telecharger l’article
  • Taille du fichier : 113.6 ko
  • Format : PDF
15 Mars 1998 – 15 Mars 2012 : 14 ans que disparaissait Sérigne Sam Mbaye, l’un des derniers plus grands savants de l’Islam.
Sokhnasi - le 20 février 2013

Merci à vous Moustapha Dramé. Et yalnañou yalla fayal Baye Sam ta tass ñou ci barkem, dafa neub lou bari ci bimiy doundeu ci ay mayamam...

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Muharram 1439H. correspond au Vendredi 22 Septembre 2017

NB : Muharram est le premier mois du calendrier heigrien qui marque le début du nouvel an musulman 1438.

Calendrier

octobre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

La Signification du Grand Magal de Touba 18 Safar
Le Prophète Mouhammad (Paix Salut sur Lui) pour le service et le sacrifice de qui, cette date qu’il faut ancrer, 1313 (...) (vu 1230 fois)

La Grande Mosquée de Touba le plus important édifice de la ville Sainte de Touba
L’édification de la Grande Mosquée de Touba fut décidé par le Cheikh Ahmadou Bamba en 1926. Le fils et premier Khalife (...) (vu 1300 fois)

Présentation de la Grande Mosquée de TOUBA
La fonction spirituelle et le rôle de ville pèlerinage de la CITE BÉNITE DE TOUBA, sont déterminés par l’emplacement (...) (vu 3141 fois)


MEME RUBRIQUE

CRD du Grand Magal de Touba : Le Comité d’Organisation et l’Etat prennent les (...)
Suite aux « ndigeul » du Khalife Général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, le Comité d’Organisation et (...) (vu 201 fois)

Déclaration de Serigne Bass Abdou Khadre Président du Comité d’Organisation du Grand Magal de (...)
Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké Président du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba a fait face à la presse ce (...) (vu 177 fois)

L’importance du Savoir dans la vie au quotidien des musulmans
Julli Ajuma Touba Alieu du 13 Octobre 2017 L’importance du Savoir dans la vie au quotidien des (...) (vu 219 fois)

Approvisionnement en eau pour le Magal de Touba, l’Etat se mouille à hauteur de 574 millions de (...)
Le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Seyni Ndao, a déclaré, mercredi à Touba, que l’Etat a prévu (...) (vu 16 fois)

S. Ahmadou Rifahi Mbacké | La Zakât post hivernale... | Julli Ajuma Touba Alieu du 06 10 (...)
S. Ahmadou Rifahi Mbacké | La Zakât post hivernale... | Julli Ajuma Touba Alieu du 06 10 2017 (vu 160 fois)


Les Grands Disciples

CHEIKH ISSA DIENE
Diambar dji comme le surnommait SERIGNE TOUBA est né vers 1865 à Tagar dans le Cayor.Son père Serigne Ibrahima DIENE (...) (vu 445 fois)

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1177 fois)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure emblématique de la Mouridiya (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la détermination inflexible dans le service de Cheikhoul Khadim a (...) (vu 3506 fois)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3887 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3508 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0