Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

soutenir par un don

Vous pouvez faire un don pour soutenir le site merci

DANS LA MEME RUBRIQUE

Korité 2017 à Touba : Le Message du Khalif général des Mouride
Korité 2017 à Touba : Le Message du Khalif général des Mouride

Kourité 2017 : Le Ndigueul du Khalif des Mourides
Kourité 2017 : Le Ndigueul du Khalif des Mourides



Les derniers articles

Korité 2017 à Touba : Le Message du Khalif général des Mouride
Korité 2017 à Touba : Le Message du Khalif général des Mouride

Kourité 2017 : Le Ndigueul du Khalif des Mourides
Kourité 2017 : Le Ndigueul du Khalif des Mourides

Nécrologie : Rappel à Dieu de Serigne Moustapha Cissé, le Khalife Général de (...)
Toute l’équipe de Mourides.com s’associe a la douleur et présente ses (...)

Les Grands Disciples

Mame Cheikh Ibrahima FALL "Lamp Baboul Mouridina"
Cheikh Ibrahima FALL, ou Lamp Fall " Baboul Mouridina (...)

Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye, un des fidèles compagnons de (...)
Cheikh Mouhamadou Gaye Diamoye, le véridique Serigne (...)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons (...)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna (...)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno (...)

la météo a touba

Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune information géographique sur le lieu SGXX0747.
Veuillez vérifier le nom du lieu ou la disponibilité du service.
Google+
’’sur les traces de Cheikh Ahmadou Bamba’’ à Gaya, les talibés mourides et tidianes ont convergé, dimanche,
Article mis en ligne le 10 décembre 2013

vers les mausolées de Alfa Mayoro Wéllé. La parenté et le bon vouloir de vivre en commun ont contribué à revivifier les liens séculiers qui unissent les confréries tidiane et mouride de la ville de Gaya (département de Dagana) où Seydi El hadji Malick Sy, figure emblématique de l’Islam,

a vu le jour en 1847, a indiqué l’islamologue Serigne Moussa Gueye.
’’Gaya est le trait d’union entre les confréries mouride et tidiane, où se sont abreuvés les deux porte-étendards de l’Islam, descendants de Mame Maharam Mbacké’’, a dit M. Guèye.

Lors du passage de la caravane du Magal ’’sur les traces de Cheikh Ahmadou Bamba’’ à Gaya, les talibés mourides et tidianes ont convergé, dimanche, vers les mausolées de Alfa Mayoro Wéllé, oncle de Seydi El hadji Malick, Mame Fawade Wellé, sa mère et Thierno Malick Sow, son homonyme et maitre spirituel.

’’Entre Gaya, Dagana, Ndioum et Podor, la cohabitation des confréries est fortifiée par la hauteur de vue des guides religieux de la contrée. La prémonition de Cheikhou Oumar Foutiyou Tall faite à Mbacké –Baol pour annoncer la venue au monde de Cheikh Ahmadou Bamba est connue de tous. Cheikhou Oumar savait que Cheikh Ahmadou Bamba allait renforcer et fortifier la religion de l’Islam’’, a dit Thierno Khassirou Madany Tall.

En accueillant la caravane du Magal à Ndioum, le petit-fils de Cheikhou Oumar a indiqué que c’est ’’un jour particulier pour lui, en ce sens qu’il vient de mesurer à sa juste valeur que Serigne Cheikh Mbacké Gaindé Fatma est un véritable homme de Dieu’’.

Pour étayer ses propos, il a expliqué que Serigne Cheikh Mbacké l’avait fait appeler, un jour, à sa résidence située à la rue 10, par l’intermédiaire d’un parent Al pulaar.

’’Auparavant, je ne l’avais jamais rencontré. Je suis arrivé à l’heure de la prière de takkusan. On me fait attendre dans la grande salle, le temps que nous rejoigne le marabout. Un membre de son entourage vint lui souffler à l’oreille que son hôte est venu. Serigne Cheikh demanda aussitôt à l’assistance de lui permettre de me recevoir’’, rapporte Thierno Khassimou Madani Tall.

Serigne Cheikh Mbacké s’est excusé du dérangement avant de me dire : ’’je vous confie ma famille et vous demande de prier pour moi ».

’’Au vu de mon jeune âge, explique Thierno Khassirou, je ne comprenais pas pourquoi Gaindé Fatma sollicitait ces prières’’.

’’40 ans après, je réalise ce qu’il voulait me dire. Je reçois, ici, dans ma demeure son fils. Je me rends compte aujourd’hui que Gaindé Fatma est un véritable homme de Dieu’’, a encore martelé Thierno Khassirou, avant d’ajouter : ’’Je n’ai jamais vu un fils de Gaindé Fatma mais j’avoue que Cheikh Abdou Ahad Mbacké est le portrait craché de son père’’.

Ce témoignage a ému Serigne Abdou Ahad Gaindé Fatma qui n’a pu retenir ses larmes, ainsi que plusieurs membres de l’assistance.

Le petit-fils de l’auteur de ’’Ar Rimahou’’ (les lances) a ensuite remis une lance héritée de son aïeul à Cheikh Abdou Ahad Gaindé Fatma

Dans sa réponse, Serigne Abdou Ahad est revenu sur la dimension spirituelle de Cheikhou Oumar. Il a salué l’unité des musulmans affichée et prêchée par Cheikhou Oumar.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0