Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Sokhna Maïmouna MBACKE et le Laylatul Qadr
Article mis en ligne le 15 juillet 2015 par BAYE FALL

Ce jour, cet événement célébré par l’ensemble des mourides partout dans le monde a enregistrée ses lettres de noblesses sous la férule d’une vertueuse Soxna Maïmouna MBACKE fille cadette du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba dont le nom est confondu avec cette Nuit pleine de bénédictions.

Et ce, à juste titre. Cette digne descendante de Khadimou Rassoul fut le modèle accomplie de la femme vertueuse. Sa formation intellectuelle et son éducation islamique conformément à son statut, ont fait d’elle une savante, une docte, une éducatrice, mais aussi une poétesse très redoutable.

De Darou Mouhty à TOUBA, en passant par Darou Wahab, le village qu’elle a marquée d’une empreinte indélébile, Soxna Maïmounatou est réputée une formatrice d’une trempe extraordinaire.

Engagée à la recherche éternelle de l’agrément de DIEU, elle fut un symbole dans la concrétisation du pacte d’allégeance derrière les vénérables Khalifes de Khadimou Rassoul.

De Serigne Mouhammadou Moustapha MBACKE à Serigne Saliou MBACKE l’actuel Khalife, elle a été le prototype du disciple soumis et du soldat présent à tous les grands combats pour le triomphe de la cause de l’Islam.

La jeune génération qui a la chance de connaître la dernière fille du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba, retiendra d’elle une générosité et une bonté qui ne sauraient être qualifiées. En effet toute personne qui la rencontre pour la première fois retiendra sa douceur de caractère doublée d’une hospitalité légendaire.

Pour ce mouride, l’amour sincère à l’endroit de son père et maître spirituel n’avait de limite. C’est pourquoi elle s’est engagée dans des chantiers et actions multiples pour le servir dans toutes les occasions.

Compagnon inséparable du livre de DIEU, le Saint coran, et des Qacaids de Boroom TOUBA, Soxna Maï comme l’appellent affectueusement les mourides, était devenue une référence pour plusieurs générations de femmes qui ont trouvé en elle l’incarnation d’un modèle à tous ses comptemporains.

Cependant, ce disciple épris d’amour envers son guide Khadim Rassoul, et animé d’une ferme résolution de le servir a fait de la réhabilitation du Laylatul Qadr un sacerdoce.

De 1952 date de la première célébration à 1999 marquant la dernière édition de son vivant, elle a hissé cette nuit bénite à une dimension jamais atteinte.

C’est pour l’éternité qu’on se rappellera des nombres astronomiques de lectures du Saint-Coran à l’honneur du jour, en don pieu à la mémoire de son père et maître spirituel.

On retiendra pour longtemps les troupeaux de moutons, de bœufs, de chameaux élevés et les nombreux poulaillers aménagés pour satisfaire les hôtes.

Jamais on n’oubliera les montagnes de denrées alimentaires, les centaines de marmites soigneusement rangées dans les cuisines, les camions chargés de mets délicieux, et les avalanches de plats divers.

Aujourd’hui, tous les invités de la réception offerte à l’occasion de la rupture du jeûne " lftâr " auront encore la nostalgie de celle qui offrait des services les plus variés pour le bonheur de tous.

Encore, à l’occasion de la célébration de la cérémonie officielle sous la houlette de ses descendants, Soxna Baly MBACKE et Serigne Mouhammadou Mahfouz MBACKE, les dignes continuateurs de son œuvre, les témoignages, poèmes, et éclairages sur la vie et l’œuvre de cette femme vertueuse, éducatrice hors paire, Mouride Sadikh (disciple véridique) ne manqueront pas une fois d’émouvoir l’assistance sur la découverte des qualités d’un être à tout point de vue exeptionnelle.

A l’occasion du Laylatul Qadr célébré à TOUBA, à coup sur son mausolée sera le point de ralliement de beaucoup de pèlerins venus nombreux célébrer à TOUBA cette Nuit de la
Détermination
dont la vivification dans la piété selon l’Envoyé de DIEU (PSL) absous l’auteur de ses pêchés premiers et derniers.

Enfin, lorsque la lecture du Coran et des Qacaids de Cheikh Ahmadou Bamba fendront le ciel de TOUBA, l’ombre de Soxna Maï sans nulle doute planera sur tous les pélerins.

Aujourd’hui, quiconque se rendra dans sa résidence de TOUBA Mosquée, ou encore dans sa résidence baptisée " Résidence Laylatul Qadr" sur la route de Belel derrières les HLM, aura la conviction profonde que DIEU a pérennisé son œuvre et aussi qu’elle a à coup sur impétré l’agrément de son père et maître spirituel Khadimou Rassoul.

Puisse DIEU par la Grâce de l’Elu le Plus Pur (Al Muçtafâ ) et la bénédiction de son vénéré père Serigne TOUBA, nous gratifier des bienfaits que renferment le Laylatul Qadr et donner une longue vie et une santé de fer à la famille de Soxna Maïmouna MBACKE pour la perpétuation de son œuvre.

Sokhna Maïmouna MBACKE et le Laylatul Qadr
mandack ndiaye - le 21 juillet 2015

sante serigne touba,amoul morome,té doumoussa ame morome.

Sokhna Maïmouna MBACKE et le Laylatul Qadr
Abdoulaye diop - le 15 juillet 2015

Dieuredieufe serigne touba

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 365 fois)


Présentation de la ville Sainte de TOUBA
Située au 14° 52’ de latitude Nord et 15° 52 ’ de longitude Ouest, la Ville de TOUBA se trouve dans le centre ouest du (...) (vu 4752 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 274 fois)



MEME RUBRIQUE

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 365 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 274 fois)


Le Khalife des Mourides envoie 51 personnes à la Mecque
Le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, convoie régulièrement depuis 2002 des musulmans accomplir (...) (vu 23 fois)


Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 11 Août 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 11 08 2017 Akhi Deukando Droits et devoirs des voisins Julli Ajuma Touba Alieu du (...) (vu 306 fois)


Nécrologie : Serigne Abdou Fatah Mbacké Gaïndé Fatma s’en est allé
Le monde musulman en général et celui mouride en particulier sont en deuil avec la disparition de Serigne Abdou Fatah (...) (vu 160 fois)



Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1152 fois)



Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure emblématique de la Mouridiya (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la détermination inflexible dans le service de Cheikhoul Khadim a (...) (vu 3481 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1262 fois)




Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0