Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Quelques recommandations utiles aux pélerins
Article mis en ligne le 17 novembre 2009

Cette partie est consacrée aux rappels des recommandations que les khalifes de Serigne TOUBA n’ont cessé de prodiguer à l’endroit des pèlerins particulièrement les disciples mourides afin de les indiquer la conduite à adopter pour leur faciliter la quête de l’agrément de DIEU à travers l’action de grâce durant les trois jours de la célébration du Grand-Magal de TOUBA.

Donc tout pèlerin qui vient, je le prie de parfaire sa résolution, d’épurer son intention dans sa conduite au cours du déplacement car, je ne doute pas que pour toute requête que chacun aura formulé à l’aller, il s’en retournera avec un agrément à condition de raffiner jusqu’au bout sa résolution - ceci est une vérité à laquelle je ne prête- guère deux hypothèses.

Quant à nous autres habitants de TOUBA, j’exhorte ma personne et vous recommande à ce que nous offrons le meilleur accueil aux hôtes, les héberger, les honorer, les mettre dans des dispositions favorables, les traiter humainement, éviter généreusement à chacun la faim et la soif. (Cf. appel Magal 1980 sermon Serigne Abdoul Ahad MBACKE)

Quant à nous autres qui vivons à TOUBA, d’autres se payent le billet pour venir nous y trouver mais ne croyons pas qu’ils doivent être plus résolus que nous , ou qu’ils veulent plus de bénédiction que nous, ou encore qu’ils croient plus en lui (le Cheikh) que nous ; ayons la conviction que nous sommes congénères.

DIEU nous a privilégié d’y vivre et eux, ils viennent du loin nous y trouver , donc nous autres aussi notre charge - ce qui nous a dispensé de payer le billet - nous devons nous y atteler , il s’agit de faire en sorte que tout pèlerin s’éloigne de l’incommodité jusqu’à la fin de son séjour dans cette ville et ce, dans tous les domaines du manger, du boire, des dispositions les mettant hors de la malséance en toute chose.

Ceci est pour nous un impératif dont nous ne devons même pas douter de son caractère obligatoire en nous, ayons la ferme intention de le faire ; car les pèlerins et nous les hôtes , nous sommes congénères, celui auprès de qui on effectue le pèlerinage est le principal responsable de tout et c’est lui à qui nous avons tous ensemble prêté allégeance, et ce qui amène tout un chacun à se dispenser lui est strictement destiné. (Cf. appel Magal 1979 sermon Serigne abdoul Ahad MBACKE)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Entretien avec Serigne Cheikh Thioro Mbacké.
Depuis plusieurs jours, des rumeurs ont circulé sur la santé physique du Khalife Général des Mourides. En effet, chaque (...) (vu 0 fois)


Enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA sur le pèlerinage à la MECQUE
Dans tous ses ouvrages en sciences religieuses, Cheikh Ahmadou Bamba a campé les arcanes, autrement dit toutes les (...) (vu 2007 fois)


Le Pèlerinage à la Mecque
Le Pèlerinage à la Mecque est le 5ème des pilliers de l’Islam. Son institution en tant qu’obligation à l’endroit de tout (...) (vu 787 fois)



MEME RUBRIQUE

Les raisons de la fête
Pour mieux saisir la portée de la festivité rappelons que le GRAND-MAGAL de TOUBA, le 18 SAFAR, est un jour d’Action (...) (vu 1553 fois)


Le volet liturgie
Le Dhikr est aussi une des formes de manifestation liturgique d’action de grâce Le dhikr est souvenir du nom de DIEU (...) (vu 1047 fois)


Les ziarras (visites pieuses) à l’occasion du Magal
Fais de ma demeure, la cité bénite de TOUBA, un lieu qui accorde le bénéfice charismatique du pèlerinage à celui qui a (...) (vu 995 fois)


Le sacrifice à l’occasion du Grand Magal de TOUBA
Sens et portée L’Islam a détruit toutes les légendes et superstitions courantes des sectes antérieures. Dans ces (...) (vu 985 fois)


SIGNIFICATION DU JOUR
Le Prophète Mouhammad (Paix Salut sur Lui) pour le service et le sacrifice de qui, cette date qu’il faut ancrer, 1313 (...) (vu 1075 fois)



Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1152 fois)



la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3480 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1263 fois)




Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0