Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

soutenir par un don

Vous pouvez faire un don pour soutenir le site merci

DANS LA MEME RUBRIQUE

Le Senegal vient de remporter le Grand Prix du Concours International du (...)
Mouhamed Moudjtaba Diallo vient de remporter le Grand Prix du Concours de (...)

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke ibn S. Fallou | 19 Mai 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 19 05 2017 Thème- Le mois béni de Ramadan ; Sa (...)



Les derniers articles

Les Prières surérogatoires (NAFILAS) du Mois Béni de Ramadan
Les prières surérogatoires ci-après sont des pratiques méritoires durant le (...)

Recommandations de Cheikh Ahmadou Bamba Relatives au mois de Ramadan (...)
Sachez que la transgression des recommandations est interdite durant chaque (...)

Calendrier Perpétuel Permettant de Déterminer avec Exactitude la Nuit du (...)
Le Serviteur du Prophète Khadimou Rassoul , a dressé un calendrier perpétuel (...)

Les Grands Disciples

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna (...)

Cheikh Ibra Fall : Une des grandes figures du Mouridisme
Les Origines de CHEIKH IBRA FALL Ndiaby Fall se (...)

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye (...)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons (...)

Mame Cheikh Ibrahima FALL "Lamp Baboul Mouridina"
Cheikh Ibrahima FALL, ou Lamp Fall " Baboul Mouridina (...)

la météo a touba

Clair de lune voilé
30°C
ressentie : 32°C

Clair de lune voilé
Mise à jour : 27 mai 2017 à 21h00min
Station : Diourbel, DB, SG
    Vent 11 km/h - nord-ouest
    Humidité 58%
    Pression 1010.8 mbar
    Point de rosée 21°C
    Visibilité 6.4 km
Google+
Porokhane 2013 : Serigne Mountakha Bassirou invite au respect mutuel et à la droiture
Article mis en ligne le 14 mars 2013 par BAYE FALL

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Khalife de Porokhane, cité religieuse située à 8 kilomètres de Nioro (Kaolack, centre), a appelé jeudi les dirigeants et les fidèles croyants à ne pas se lasser de se respecter et de poser des actes de droiture et de bienfaits

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie officielle de la 62-e édition du magal annuel de Sokhna Mame Diarra Bousso, Serigne Mountaga Bassirou a soutenu que le respect mutuel, le bien et la droiture sont des actes qui doivent accompagner le fidèle croyant dans son quotidien, conformément aux recommandations du Coran.

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké a prié pour une paix durable et un Sénégal émergent et a souhaité que le régime actuel "réponde aux attentes des Sénégalais dans la quête de meilleures conditions de vie".

Après avoir salué l’exemplarité, la piété et les œuvres de la vertueuse mère de Serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba, Mariama Bousso ou Sokhna Mame Diarra Bousso (née en 1833 à Golléré, au Fouta, et décédée en 1866 à Porokhane), le ministre de l’Intérieur, le général Pathé Seck, a souhaité que les œuvres de cette grande dame soient enseignées dans les écoles.

Accompagné de son collègue en charge de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, et du gouverneur Amadou Sy, le général Pathé Seck a relevé le rapprochement du président de la République avec les guides religieux de Porokhane. Il a demandé la formulation de prières pour que le Chef de l’Etat et son gouvernement réussissent les ambitions qu’ils nourrissent pour le pays.

La forte chaleur n’a nullement ébranlé les milliers de fidèles venus de tous les horizons pour célébrer la 62-e édition du magal de Porokhane fêté pour la première fois en 1952 par le quatrième fils de Serigne Bamba Khadim Rassoul, Serigne Bassirou Mbacké. Ce dernier avait fait construire à cette époque une concession dans ce village qui avait accueilli ses grands-parents.

Les nombreux "Baye Fall", pieds enveloppés dans des chaussettes, se chargeaient de distribuer aux fidèles des sachets d’eau, de la nourriture, des bonbons, du café "Touba", etc. au cours de ce 62-e magal où l’accès aux sites historiques tels le mausolée Mame Diarra, le puits d’eau bénite, le "Dimb" sous lequel s’asseyait Serigne Touba, etc. était extrêmement difficile du fait de longues files d’attente.

Le guide religieux qui a hérité du Khalifat de Porokhane en 2007, à la disparition de Serigne Moustapha Bachir Mbacké. De nombreuses réalisations ont été faites à Porokhane au cours de son khalifat. Parmi celles-ci, on peut citer la maison Mame Diarra, l’Institut des homonymes, des forages, sans compter le bitumage des routes menant à la cité religieuse

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0