Keur Serigne Touba
Mise en garde du Khalife à l’égard de la Grande Mosquée de Touba
Article mis en ligne le 3 novembre 2012 par BAYE FALL

La Grande Mosquée de TOUBA a toujours bénéficié de la part des nobles Khalifs de Serigne Touba d’une attention particulière . c’est pourquoi ils n’ont jamais cessé de rappeler aux gens la conduite qu’ils doivent observer vis à vis de ce lieu à l’instar de ce rappel fait par serigne abdoul Ahad Mbacké .

SERMON DE CHEIKH ABDOUL AHAD MBACKE PRONONCE A L’APPROCHE DU GRAND MAGAL DE TOUBA le SAMEDI 10 SEPTEMBRE 1988 ( 27 MUHARAM 1409. H ) portant sur LA GRANDE MOSQUEE

Que la Paix, la Miséricorde et la Bénédiction de DIEU le TRES-HAUT soient sur vous.

Mes frères condisciples, je vous adresse infiniment mes salutations, vous témoigne ma gratitude, et vous remercie ; plus particulièrement à vous habitants de TOUBA j’adresse mes salutations et témoigne ma gratitude. D’ ailleurs, il y a un objet sur lequel je voudrais m’entretenir avec vous de façon très claire, entretien que j’aurai avec vous qui êtes les habitants de TOUBA et avec l’ensemble de ceux qui placent leur espoir en SERIGNE TOUBA et qui en ont conscience.

Et ces propos, je vous les transmets au nom de SERIGNE ABDOUL KHADIR qui est l’lmam de la mosquée.

Le message est le suivant : une langue, quand elle ne dit pas la vérité commet tout bonnement un mensonge.

Et dis : la Vérité est venue et l’Erreur est dissipée. L’Erreur doit se dissiper.

Donc la Vérité est la chose qui, une fois venue, le mensonge doit quitter.

Quant à la présente Cité si bénite de SERIGNE TOUBA, nous en sommes en une phase où le mensonge doit s’y dissiper et la vérité y perdurer.

Cette mosquée qui est celle de SERIGNE TOUBA, qui se trouve ici à TOUBA, et dont il avait ordonné la construction, mosquée qu’il a toujours convoitée jusqu’à ce qu’elle soit réalisée, quiconque veut la considérer comme une gloriette de place publique est dans l’erreur, elle n’est point une gloriette de place publique.

C’est une mosquée où les pratiques qu’il sied d’y accomplir ne sont autres que celles que je vais vous citer :
- y lire [les textes sacrés]
- y effectuer la prière
- y faire une visite de recueillement et repartir. Tout individu qui s’y trouve également, y exerçant une fonction, est prié, après avoir acquitté la tache quotidienne qui lui est assignée, de rentrer chez lui.

Comme on procède avec la lecture du Saint - Coran à savoir : qui termine son lot [de Coran] regagne sa demeure, que ceux qui ont d’autres taches en fassent autant. Concernant ceux qui viennent y apprendre les sciences religieuses, celui d’entre eux à qui on finit de dispenser un cours est prié de rentrer chez lui ; elle ( la mosquée ) n’est ni un lieu à palabre, ni un endroit où l’on roupille, car ce qu’est un milieu de perdition n’est pas cette mosquée.

Et j’ai même appris qu’il y’ a une place dénommée " L’ONU " où se rassemblent certains gens pour débattre de questions mondaines, de ce qui les regarde et de ce qui ne les concerne pas.

Une telle pratique est vouée à disparaître , car nous autres les Représentants de SERIGNE TOUBA, qui ne fondons nos espoirs qu’en lui et qui cernons son dessein, nous mettons notre vie en gage contre cela.

Le mensonge émigrera définitivement d’ici, la vérité y perdurera.

Quant à la mosquée et tout ce qui s’y rapporte, Serigne NDiagna Bousso est celui en qui nous avons confiance de sorte que tout a été mis entre ses mains.

Toute personne y effectuant un travail est placée sous son autorité qu’il t’ordonne telle chose pour que tu l’accomplisses , et qu’il t’interdise telle autre pour que tu l’exècres.

A présent, je vous aviserai de ce qui suit : quiconque réside ici est certain qu’il a une maison paternelle où il habite, et que dans celle ci , les décisions qu’il prend de concert avec ses frères consanguins sont les seules à pouvoir y être en vigueur.

Sachez donc que SERIGNE TOUBA est notre Guide Spirituel, il est notre Espoir, il est notre Intégralité, et c’est également lui qui nous a engendrés, dans cette présente ville, ne se passeront strictement que des choses conformes à son vœu.

Celui qui tentera d’y faire autre chose en dehors de cela, qui qu’il soit, devra nous passer par-dessus les épaules avant d’y parvenir. C’était là strictement l’objet du message.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Muharram 1439H. correspond au Vendredi 22 Septembre 2017

NB : Muharram est le premier mois du calendrier heigrien qui marque le début du nouvel an musulman 1438.

Calendrier

octobre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Distribution des Repas dans la grande Mosquée de Touba
Le Premier Safar a Touba : Distribution des Repas dans la Grande Mosquée de Touba par S.Mountakha (...) (vu 0 fois)

Consultations médicales : Toutes les spécialités seront déployées au grand Magal de (...)
En prélude aux journées de consultations gratuites qui auront lieu la veille, le jour et le lendemain du Magal de (...) (vu 0 fois)

MAGAL DE TOUBA - Serigne Mountakha Mbacké et Serigne Bass Abdou Khadre président la nuit des (...)
C’est dans la grande mosquée de Touba que la nuit des Khassidas a été déroulée dimanche soir en la présence effective de (...) (vu 202 fois)


MEME RUBRIQUE

La Grande Mosquée de Touba le plus important édifice de la ville Sainte de Touba
L’édification de la Grande Mosquée de Touba fut décidé par le Cheikh Ahmadou Bamba en 1926. Le fils et premier Khalife (...) (vu 1305 fois)

Présentation de la Grande Mosquée de TOUBA
La fonction spirituelle et le rôle de ville pèlerinage de la CITE BÉNITE DE TOUBA, sont déterminés par l’emplacement (...) (vu 3145 fois)

La Grande Mosquée de Touba : Chronique sur la construction
"L’ETERNEL M’A HONORE POUR L’ÉTERNITÉ D’UN ÉDIFICE INDESTRUCTIBLE QUI SE DRESSERA JUSQU’AU PARADIS " (CHEIKHOUL KHADIM (...) (vu 712 fois)


Les Grands Disciples

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure emblématique de la Mouridiya (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la détermination inflexible dans le service de Cheikhoul Khadim a (...) (vu 3519 fois)

Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye, un des fidèles compagnons de Cheikh Ahmadou (...)
Cheikh Mouhamadou Gaye Diamoye, le véridique Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye est une personnalité énigmatique de la (...) (vu 207 fois)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3892 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3510 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1843 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0