Cheikh Sidy al Moukhtar
 Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

soutenir par un don

Faire un don via orange money

articles les plus lus


DANS LA MEME RUBRIQUE

Magal de Mbacké Kadior prévu le 25 janvier (...)
Le gouverneur de la région de Louga a présidé ce mardi le Comité Régional de (...)

La communauté mouride et Darou Mouhty se (...)
C’est ce jeudi 5 janvier 2017 qu’est commémoré le premier anniversaire du (...)

Les derniers articles

Magal de Mbacké Kadior prévu le 25 janvier (...)
Le gouverneur de la région de Louga a présidé ce mardi le Comité Régional de (...)

La communauté mouride et Darou Mouhty se (...)
C’est ce jeudi 5 janvier 2017 qu’est commémoré le premier anniversaire du (...)

Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye (...)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno (...)

la météo a touba

Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune information géographique sur le lieu Diourbel.
Veuillez vérifier le nom du lieu ou la disponibilité du service.
Google+ Newsletter
Mourides.com
Le ministre de l’élevage à Touba : Les nouveaux abattoirs seront fonctionnels 10 jours avant le Magal
Article mis en ligne le 8 décembre 2013 par MOURIDE

Le ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, était à Touba. Elle a annoncé le démarrage des activités et la formation des bouchers pour l’exécution des tâches dans les abattoirs de Keur Macoumba Kébé, à 4 km de la grande mosquée de la ville.
En compagnie du gouverneur de la région, Aminata Mbengue Ndiaye a visité les abattoirs, rencontré les acteurs du secteur, avant de constater le fonctionnement sur toute la chaîne de l’abattage à la conservation. « A ce rythme, nul doute que les opérations d’abattage pourront démarrer bien avant la date initialement retenue avant le Grand Magal », a-t-elle souligné

Le ministre a aussi indiqué que l’abattage est manuel et obéit aux normes musulmans et que le service est gratuit en ces lieux d’ici à la fin du Magal. Revenant sur la formation des bouchers traditionnels, le ministre a affirmé qu’il y a lieu de recycler le personnel qui était sur place. « Heureusement, ceux qui occupaient les lieux ont accepté d’être formés ». Elle n’a pas manqué de souligner qu’au terme de cette session, seuls les meilleurs bouchers seront retenus dans les nouveaux abattoirs. Même si l’on parle d’une capacité de 40 bœufs et de 150 petits ruminants par heure, la seule crainte reste une demande supérieur à l’offre pendant le Magal. Auparavant, Aminata Mbengue Ndiaye avait tenu une réunion de travail avec l’administration, la communauté rurale de Touba et les acteurs de l’élevage de la région à Ndame

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0