Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Le magal de Serigne Shouaibou Mbacké (Abû Madiyana) sera célébré le Vendredi 04 juillet 2014 (05 Ramadan 1435 h.)
Article mis en ligne le 2 juillet 2014 par BAYE FALL

Ce grand érudit et directeur spirituel, de par son érudition, son humilité, sa sagacité, sa crainte envers son Seigneur et son abandon confiant en Dieu, a marqué son peuple et son temps.

En fait Serigne Shouaibou Mbacké (Abû Madiyana comme l’appelaient d’autres encore) peut être classé parmi ces grands saints et serviteurs de Dieu auxquels Khadimou Rassoul fait allusion en ces termes :

"Ô douleur ! cette peine qui frappe mon âme par la perte d’ éminents saints qui ont quitté ce monde vers un Seigneur qui les a appelés aux délices (du paradis)." Les nuits aussi bien que les mois les pleurent de même que le soir et le matin avec douleur."( cf Huqqal- Buka’u ; Faut-il les pleurer)

Nul ne doute que Serigne Shouaibou Mbacké fait parti des illustres chevaliers de l’ Islam que la terre, les cieux et le temps pleurent car ils n’abriteront plus ses actes de dévotions.

Aperçu sur sa vie et son oeuvre

Serigne Shouaibou Mbacké Abû Madiyana est le frère cadet de Cheikh Abdoul Ahad Mbacké troisième Khalif de Khadimou Rassoul. En effet, ce preux chevalier de l’Islam est fils de Cheikh Ahmadou Bamba ; sa mère est la vertueuse Soxna Mariama Diakhaté.

Il n’ a pas accédé au khalifat, mais sa contribution pour la vulgarisation de l’ Islam et du message de Khadimou Rassoul dépasse les frontières du pays. Ce grand érudit et directeur spirituel de par son érudition, son humilité, sa sagacité, sa crainte envers son Seigneur et son abandon confiant en Dieu, a marqué son peuple et son temps.

Savant et connaisseur hors du commun, il fait aussi parti de ceux dont La Sharia constitue la route qu’ils suivent du début à la fin ( toujours voir Huqqal Buka’u).

Ce qui impressionnait toujours les contemporains de l’ homme était son attachement à la sunna et au message de Khadimou Rassoul. Beaucoup de gens ne le connaissent que de nom mais ne l’ ont jamais vu. Ses photos sont aussi rares. Aussi dit-on que c’est depuis 1945, année de la disparition de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké premier khalif général des mourides, que Serigne Shouaibou a décidé de ne plus jamais sortir de la ville sainte de Touba. Et depuis lors il s’est davantage consacré à l’éducation et à la formation des disciples.

S’agissant de son savoir, Serigne Shouaibou est un océan que tous les sénégalais, toutes confréries confondues, attestent.

L’enseignement du Saint Coran et des Sciences religieuses marquent aussi la vie de Serigne Shouaibou Mbacké. Aujourd’hui beaucoup d’érudits et fils d’autorités religieuses ont fait son école, connue par tous pour son efficacité et sa rigueur dans l’ éducation et la formation des aspirants. Cette école jusqu’à présent entretenue par ses illustres fils est connue par tous, surtout sur le plan de la pédagogie.

Et de son temps, il n’était pas rare d’entendre quelqu’un dire qu’il faut l’amener chez Serigne Shouaibou parlant d’ un enfant qui a résisté à la rigueur de tous les maîtres coraniques, parce que Serigne Shouhaibou mettait toute sa force et son énergie pour incruster le savoir dans la mémoire des novices. Pourtant ceci n’empêchait pas Serigne Shouaibou qui aimait beaucoup le travail d’entretenir de grands domaines agricoles. Il a été rappelé à DIEU en 1991.

Son mausolée se trouve à Darou Khoudouss. Le visiteur qui emprunte la route de Daarou Khafour à 450m de la mosquée bifurque à droite pour apercevoir le Mausolée à 300 m au nord.

Voici donc en bref, quelques traits de la vie du personnage que nous aurons l’occasion de voir dans les pages qui vont suivre.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 370 fois)


Présentation de la ville Sainte de TOUBA
Située au 14° 52’ de latitude Nord et 15° 52 ’ de longitude Ouest, la Ville de TOUBA se trouve dans le centre ouest du (...) (vu 4752 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 275 fois)



MEME RUBRIQUE

Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 18 Août 2017
Sermon en wolof Julli Ajuma Touba Alieu du 18 08 2017 | "L’héritage et les droits individuels des (...) (vu 370 fois)


Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses fils et de ses disciples pour aller répondre (...) (vu 275 fois)


Le Khalife des Mourides envoie 51 personnes à la Mecque
Le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, convoie régulièrement depuis 2002 des musulmans accomplir (...) (vu 24 fois)


Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 11 Août 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 11 08 2017 Akhi Deukando Droits et devoirs des voisins Julli Ajuma Touba Alieu du (...) (vu 309 fois)


Nécrologie : Serigne Abdou Fatah Mbacké Gaïndé Fatma s’en est allé
Le monde musulman en général et celui mouride en particulier sont en deuil avec la disparition de Serigne Abdou Fatah (...) (vu 160 fois)



Les Grands Disciples

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1805 fois)



CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3810 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1262 fois)




Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0