Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
« La vie et l’œuvre de Mame Diarra devraient être données en exemple aux élèves »
Article mis en ligne le 15 mars 2013 par BAYE FALL

Le Magal de Porokhane a été un moment fort de dévotion et d’hommage rendus à Mame Diarra Bousso, dont la vie et l’œuvre, selon le général Pathé Seck, ministre de l’Intérieur,

devraient être enseignées aux élèves. Pour sa part, le khalife général de Porokhane, Serigne Mountaga Bassirou Mbacké, lui a dit qu’il pressent « le bon travail que le président Macky Sall accomplira ».
Cette 62ème édition du magal dédié à Mame Diarra Bousso ou Diariatou Lahi (la voisine de Dieu) a vécu. Il aura été un événement exceptionnel qui a réuni des milliers de pèlerins venus de toutes les régions du Sénégal, mais aussi des pays de la sous-région, d’Europe et de l’Amérique. Initié en 1952 par Serigne Moustapha Bassirou Mbacké, fils de Serigne Bassirou Mbacké et petit-fils de Serigne Touba, le magal de Porokhane demeure l’un des événements les plus importants du calendrier mouride, du fait de son organisation en l’honneur de la femme vertueuse, l’épouse modèle qu’a été Diariatou Lahi. Elle est née en 1833 à Mboussobé (dans le Djolof), au sein d’une famille originaire de Goloré au Fouta. Les exigences d’un père, Mouhamadou Bousso, et d’une mère, Sokhna Asta Walo Mbacké, lui permirent d’acquérir une bonne éducation, celle-là qui lui a valu honneur et considération. Le Chef de l’Etat y a été représenté par le ministre de l’Intérieur Pathé Seck, à la tête d’une forte délégation dans laquelle il y avait le gouverneur Amadou Sy.
Une occasion saisie par le khalife Serigne Mountaga Bassirou Mbacké pour réaffirmer son attachement et sa fidélité au khalife général des Mourides, Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké. Le guide de Porokhane, parlant du chef de l’Etat, s’est dit satisfait de l’intérêt que le président Macky Sall a accordé à l’événement. « J’ose espérer que ceci se renforcera », a-t-il dit, non sans se réjouir du choix porté sur la personne du général Pathé Seck pour représenter les plus hautes autorités du pays à Porokhane. Le marabout a par ailleurs prié pour le président de la République, avant de dire l’estime et la considération qu’il a pour lui. « J’ai le pressentiment que si Dieu le laisse à la tête de ce pays, Macky Sall travaillera pour l’intérêt des sénégalais », a-t-il ajouté. Le marabout s’est aussi félicité de la délégation du khalife générale des Mourides conduite par Serigne Bass Abdou Khadre. Après avoir réaffirmé son engagement aux côtés de Serigne Sidy Mbacké, Serigne Mountaga s’est dit rassuré par l’attention que les talibés portent au Ndigueul du khalife, mais surtout par la promptitude avec laquelle ces derniers réagissent. Serigne Mountaga a recommandé à tous le retour à Dieu, la bonne pratique de la religion et l’emprunt de la voie tracée par Dieu, « cette voie suivie par Mame Diarra, toute son existence durant. Le chemin tracé par Serigne Touba n’est autre qu’un raccourci qui mène directement vers Dieu et que les talibés se doivent d’emprunter », a-t-il souligné. Serigne Mountaga n’a pas manqué d’inviter les populations à la culture de la paix. Auparavant, le général Pathé Seck, après avoir transmis le salut du président de la République et du Premier ministre, a mis l’accent sur l’importance de la cérémonie commémorant la vie et l’œuvre de Mame Diarra Bousso qui, selon lui, doit être une référence, un exemple de piété, de fidélité et de soumission pour toutes les femmes du Sénégal, d’Afrique et du monde. « Son apport pour la société et l’œuvre qu’elle a accomplie pour sa religion, devraient amener les autorités à faire de sa vie et de son œuvre un programme à enseigner dans les écoles », a-t-il souligné. Il a aussi dit que c’est conscient de l’importance de cette œuvre que le président Macky Sall a envoyé une délégation à Porokhane, « une manière pour l’Etat de manifester l’intérêt qu’il porte au travail accompli par cette femme vertueuse ». Le ministre de l’Intérieur demandera au khalife de Prokhane de formuler des prières pour le chef de l’Etat et pour toute son équipe, mais également pour un Sénégal prospère et paisible. Prenant la parole, le représentant du khalife général des Mourides, Serigne Bass Abdoul Khadre, accompagné de Serigne Moustapha Mbacké, fils de Cheikh Maty Lèye et de Serigne Bara Lahad, a insisté sur les rapports de confiance et de profonde estime qui existent entre Cheikh Sidy Moctar et Serigne Mountaga.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Muharram 1439H. correspond au Vendredi 22 Septembre 2017

NB : Muharram est le premier mois du calendrier heigrien qui marque le début du nouvel an musulman 1438.

Calendrier

septembre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Le premier jour du nouvel an musulman 1439 H. correspond au vendredi 22 octobre 2017. C’est (...)
Par conséquent, le 10 ème jour du mois de Muharram appelé Yawma Ashura correspond cette année au dimanche 1 er octobre (...) (vu 4 fois)

Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement (...)
Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement des voies (...) (vu 6 fois)

Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 (...)
Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 septembre (...) (vu 470 fois)


MEME RUBRIQUE

Le premier jour du nouvel an musulman 1439 H. correspond au vendredi 22 octobre 2017. C’est (...)
Par conséquent, le 10 ème jour du mois de Muharram appelé Yawma Ashura correspond cette année au dimanche 1 er octobre (...) (vu 4 fois)

Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement (...)
Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement des voies (...) (vu 6 fois)

Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 (...)
Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 septembre (...) (vu 470 fois)

Journée de prières à la mémoire de Serigne Abdou Abdoul Khadre le Dimanche 24 Septembre (...)
Serigne Abdou Khadre a toujours incarné le bras vigoureux par lequel, Cheikh Ahmadou Bamba a pourfendu et a fracassé (...) (vu 1700 fois)

Serigne Ahmadou Rafahi "Les vraies raisons du massacre des musulmans en (...)
Serigne Ahmadou Rafahi "Les vraies raisons du massacre des musulmans en Birmanie.. (vu 23 fois)


Les Grands Disciples

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3848 fois)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure emblématique de la Mouridiya (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la détermination inflexible dans le service de Cheikhoul Khadim a (...) (vu 3499 fois)

SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1272 fois)

CHEIKH ISSA DIENE
Diambar dji comme le surnommait SERIGNE TOUBA est né vers 1865 à Tagar dans le Cayor.Son père Serigne Ibrahima DIENE (...) (vu 393 fois)

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1163 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0