Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

soutenir par un don

Vous pouvez faire un don pour soutenir le site merci

DANS LA MEME RUBRIQUE

S. Ahmadou Rifahi | Julli Ajuma Touba Alieu du 23 06 2017 | Clash sur le (...)
S. Ahmadou Rifahi | Julli Ajuma Touba Alieu du 23 06 2017 | Clash sur le (...)

Clôture Al Wafa 2017 | Thème : Le Mouridisme à l’heure actuelle (Fi Mouride Gui (...)
Clôture Al Wafa 2017 | Thème : Le Mouridisme à l’heure actuelle (Fi Mouride Gui (...)



Les derniers articles

S. Ahmadou Rifahi | Julli Ajuma Touba Alieu du 23 06 2017 | Clash sur le (...)
S. Ahmadou Rifahi | Julli Ajuma Touba Alieu du 23 06 2017 | Clash sur le (...)

L’aumône de la rupture du jeûne (MOUROUM KOR) : une obligation divine (...)
Il est recommandable de s’acquitter de l’Aumône de la rupture dans (...)

Clôture Al Wafa 2017 | Thème : Le Mouridisme à l’heure actuelle (Fi Mouride Gui (...)
Clôture Al Wafa 2017 | Thème : Le Mouridisme à l’heure actuelle (Fi Mouride Gui (...)

Les Grands Disciples

Mame Cheikh Ibrahima FALL "Lamp Baboul Mouridina"
Cheikh Ibrahima FALL, ou Lamp Fall " Baboul Mouridina (...)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la (...)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons (...)

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye (...)

Cheikh Ibra Fall : Une des grandes figures du Mouridisme
Les Origines de CHEIKH IBRA FALL Ndiaby Fall se (...)

la météo a touba

Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune information géographique sur le lieu SGXX0747.
Veuillez vérifier le nom du lieu ou la disponibilité du service.
Google+
La capitale du mouridisme va se déplacer ce samedi 11 février à Diour­bel pour les besoins de la 2e édition des Journées culturelles.
Article mis en ligne le 12 février 2012

L’édition de cette année se tient dans un contexte très particulier, parce que coïncidant avec le centenaire de la mise en résidence surveillée de Serigne Touba, père de Cheikh Mouhamadou Mous­tapha Mbacké et fondateur de la confrérie mouride.

UN LIVRE SUR LE PREMIER KHALIFE DES MOURIDES

Cette année, un livre sur la vie et l’œuvre de Serigne Mouhamadou Moustapha écrit par le comité scientifique de Darou Khoudoss sera édité en trois langues que sont le français, l’arabe et l’anglais. Il sera mis à la disposition des personnes qui vont honorer de leur présence la manifestation. Pour cet évènement, un million de personnes sont attendues dans cette ville sans réceptifs hôteliers. A Keur Goumack, quartier où vont se dérouler les manifestations, les membres du comité d’organisation sont à pied d’œuvre avec l’installation des bâches pour accueillir les hôtes.

Interpellé sur le sens de cet évènement, le chargé de la communication de ces Journées culturelles con­fie : « Ces Journées revêtent trois ca­rac­tères : la journée en sou­venir de Cheikh Mouhamadou Mous­ta­pha ; le baptême du ga­mou, parce que Cheikh Mou­ha­madou Mous­ta­pha est un homonyme du Prophète Moha­med ; et aussi le centenaire de la résidence surveillée. Elles visent aussi à rappeler les attitudes qui permettent de surmonter les difficultés et de veiller à ce que le Sénégal soit élargi. »

Toutefois, il a tenu à décerner une mention honorable à l’Etat pour avoir respecté tous les engagements qu’il avait pris lors du Comité régional de développement (Crd) consacré à cet événement. D’après toujours le chargé de la communication de ces Journées culturelles, le marabout a demandé « aux talibés qui viennent ici, de considérer les journées culturelles comme les travaux des champs de Khelcom que Serigne Saliou Mba­cké nous confiait. C’est-à-dire on se cotisait et on préparait pour nous-mêmes ». N’empêche, le co­mi­té d’organisation va mobiliser pour l’évènement 4 tonnes de riz et 60 bœufs environ.

Pour rappel, Serigne Mouhama­dou Moustapha Mbacké, père de Serigne Cheikh Mbacké Gaïndé Fat­ma, a vu le jour en 1888 à Da­rou Salam. Il est le fils de Sokhna Aminata Lô. C’est lui qui entreprit la construction de la Grande mosquée de Touba. Il a instauré le respect en donnant un cachet particulier au ndigël. C’est-à-dire « quand l’autorité parle et donne un ordre, tous les talibés sont obligés de s’y conformer. » Rappelé à Dieu le 13 juillet 1945, Serigne Mou­hamadou Moustapha Mbacké a laissé un souvenir impérissable dans le milieu mouride avec la construction de plusieurs villages comme Tindody, Bayla etc.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0