Cheikh Sidy al Moukhtar
 Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

soutenir par un don

Faire un don via orange money

articles les plus lus


DANS LA MEME RUBRIQUE

Magal de Mbacké Kadior prévu le 25 janvier (...)
Le gouverneur de la région de Louga a présidé ce mardi le Comité Régional de (...)

La communauté mouride et Darou Mouhty se (...)
C’est ce jeudi 5 janvier 2017 qu’est commémoré le premier anniversaire du (...)

Les derniers articles

Magal de Mbacké Kadior prévu le 25 janvier (...)
Le gouverneur de la région de Louga a présidé ce mardi le Comité Régional de (...)

La communauté mouride et Darou Mouhty se (...)
C’est ce jeudi 5 janvier 2017 qu’est commémoré le premier anniversaire du (...)

Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye (...)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la (...)

la météo a touba

Le service weather.com® ne fournit actuellement aucune information géographique sur le lieu Diourbel.
Veuillez vérifier le nom du lieu ou la disponibilité du service.
Google+ Newsletter
Mourides.com
Etude sur l’impact socio-économique et religieux du grand Magal de Touba au sénégal.
Article mis en ligne le 11 janvier 2011 par MOURIDE
Le comité d’organisation du grand Magal de Touba s’est fait le point d’honneur d’organiser un panel sur l’impact socio- économique et religieux du grand Magal de Touba au Sénégal. Le cadre choisi est l’amphithéâtre de l’ ESP au niveau de l’UCAD ce samedi 8 janvier 2011 pour débattre des questions relatives à cet événement, en prélude à une conférence sur le même thème au niveau du CICES.


Le comité d’organisation du grand Magal de Touba s’est fait le point d’honneur d’organiser un panel sur l’impact socio- économique et religieux du grand Magal de Touba au sénégal. Le cadre choisi est l’amphithéâtre de l’ ESP au niveau de l’UCAD ce samedi 8 janvier 2011 pour débattre des questions relatives à cet événement, en prélude à une conférence sur le même thème au niveau du CICES.

Il faut signaler la présence effective de Président du comité d’organisation du Grand Magal de Touba, Serigne Cheikh Bassirou Mbacké, de Serigne Abdou Lahad Mbacké président de la commission culture communication dudit comité, d’éminents universitaires parmi lesquels l’économiste Moubarack Lo, le professeur Cheikh Bâ, le sociologue Lamine Ndiaye, Serigne Sam Bousso, le commissaire du pèlerinage à la Mecque Mansour Diop, le politologue Abdou Aziz Diop etc.

En leur qualité de chercheurs sur l’impact du Magal sur tous ses aspects, l’honneur revenait à Serigne sam Bousso, Moubarack lo et Lamine Ndiaye de restituer respectivement leurs recherches sur les aspects religieux, économique et socio-culturel.

Tous concordent sur le caractère indubitable et réel de l’impact du Magal avec ses quatre millions de personnes qu’il draine chaque année et dont les retombées impactent positivement sur l’économie sénégalaise. Pour l’économiste, le Magal est ce que le pèlerinage à la Mecque était
pour l’Arabie Saoudite avant la manne du pétrole en terme d’apport et d’impact économique.

D’ailleurs l’étude que ces chercheurs mènent collégialement à propos du Magal sera terminée dans un court terme et sera accessible à l’ensemble des disciples.

Les riches et variées contributions ont rythmé les interventions des professeurs. On peut citer Mr Cheikh Dieng qui soutient que le Magal est un moment privilégié de l’expression de la communauté mouride et M Kassé qui assimile le Magal à une carte de mémoire pour toute l’Afrique en générale et pour le Sénégal en particulier.

Autrement dit le Magal est une mémoire de la résistance à l’image du mouridisme comme sa propre référence, une mémoire des épreuves subies par son fondateur, une mémoire de fidélité envers Dieu, son prophète et Serigne Touba et la mémoire d’une communauté de destin avant de conclure que cela devrait inspirer les dirigeants à refonder les bases d’une Afrique nouvelle.

La contribution du commissaire au pèlerinage à la Mecque est exclusivement axée sur le modèle d’organisation de la Daara Hizbut Tarqiyyah qu’il a visitée il y a dix années auparavant. Pour Mr Mansour Diop ce qui l’a impressionné, au terme sa visite guidée, est l’organisation basée sur une planification réaliste et un travail d’équipe pouvant servir de paradigme de réussite pour tout le pays.

Serigne Cheikh Bassirou Mbacké a clos le débat en remerciant toute l’assistance mais surtout les exposants. Un bref survol
des aspects traités a été fait avec une contribution de haute facture basée sur les écrits du Cheikh et le sens du l’action de grâce dans l’islam en général et dans le contexte du Magal auquel il convie toute l’humanité.

Au niveau du CICES, une plaidoirie pour instituer le jour du Magal en une fête nationale au regard de la mobilisation des individus en partance pour Touba et de la paralysie de l’administration dans les grandes villes. Un point de vue convergeant à ce sujet a été soutenu par Serigne Mansour Sy fils de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh, représentant son frère Serigne Mansour Sy de connivence avec l’économiste pour ne citer que ceux là.

Pour clore la séance le Président du comité d’organisation a révèlé la tenue pour l’année prochaine d’un colloque international sur le Magal à pareil moment pour couronner les études menées jusque là par les chercheurs.

la rédaction de www.htcom.sn








modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0