Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Cheikh Sidy al Moukhtar MBACKE (actuel Khalife)
Article mis en ligne le 24 octobre 2010 par MOURIDE

Le successeur de Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké s’appelle Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké. Agé de 86 ans, ce petit-fils de Cheikh Ahmadou Bamba est réputé pour son engagement dans l’Islam en général et la voie du mouridisme en particulier.

De son vrai nom Cheikh Sidi Moukhtar Mbacké, Serigne Cheikh Maty Lèye Mbacké, dirige désormais la communauté mouride. Le nouveau khalife général des mourides est petit-fils de cheikh Ahmadou Bamba Mbacké de par son père Serigne Bara ibn Khadim Rassoul qui est l’homonyme du khalife disparu la nuit dernière. Serigne Cheikh Maty Lèye est venu au monde en 1924 à Mbacké Kadior (arrondissement de Darou Mousty), un village qui fait partie intégrante de l’histoire du mouridisme. En effet, Mbacké Kadior est le berceau de la confrérie fondée par Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké Khadim Rassoul. Serigne CheikhMaty Lèye était jusqu’ici le khalife de la famille de Serigne Bara ibn Khadim Rassoul. C’est à Mbacké Kadior que se retirait son père Serigne Bara Mbacké pour apprendre le Saint Coran et faire ses dévotions à Dieu. Cheikh Maty Lèye a ainsi acquis une formation dans le domaine du mysticisme. Il a fait aussi du travail un sacerdoce, et la meilleure manière de le montrer ce sont les diverses activités dans lesquelles il évolue comme l’agriculture, l’élevage, etc. Serigne Cheikh Maty Lèye était jusqu’ici le deuxième personnage du mouridisme, venant après le défunt khalife Serigne Mouhamadou Lamine Bara Mbacké ibn Serigne Fallilou Mbacké.

A son accession au khalifat de Serigne Bara ibn Khadim Rassoul, le 22 mai 1990, Serigne Cheikh Maty Lèye s’est attelé à enrichir le legs laissé par son père et ses deux grands frères qui l’ont devancé à ce khalifat. Ainsi, il concentre son énergie dans l’érection de « daara » (écoles coraniques traditionnelles), mais aussi la construction de mosquées, de bibliothèques, etc. Pour marquer son affection à l’endroit de Serigne Bara ibn Khadimou Rassoul, il lui a dédié la maison qu’il a érigée à Mbacké Kadior en guise de « adiya ». C’est lui aussi qui a rénové le mausolée de l’illustre disparu qui repose au cimetière de la ville sainte de Touba. Cheikh Sidi Moukhtar Mbacké dit Cheikh Maty Lèye Mbacké est réputé comme étant un homme ouvert à la discussion tout en affichant son attachement à l’héritage de Khadimou Rassoul. Ainsi, au cours d’un Magal de Mbacké Kadior, il avait invité les étudiants à « épouser la droiture et de ne se consacrer qu’à la quête du savoir et de la sagesse, d’éviter les comportements déviants et de reconnaître l’autorité de tutelle comme le recommande Khadim Rassoul dans ses écrits Kun Katiman et Tazaoudou Sikhar ou le viatique des jeunes ». Serigne Cheikh Cheikh Maty Lèye avait lancé un vibrant appel aux étudiants pour qu’ils arrêtent les grèves, le saccage des bus, les grèves de la faim et retournent aux amphithéâtres. Son appel était aussi allé à l’endroit des autorités sénégalaises, puisqu’il les avait invitées à trouver une solution à la question des bourses pour mettre fin aux mouvements d’humeur souvent violents des étudiants.

Le successeur de Serigne Abdoul Aziz Mbacké au khalifat de Serigne Bara ibn Khadim Rassoul a été aussi porte-parole de Serigne Bara ibn Serigne Fallou dès son accession à la tête de la communauté mouride. Le 30 décembre 2007, parti présenter ses condoléances lors du rappel à Dieu de Serigne Saliou, le président de la République, maître Abdoulaye Wade, avait rappelé les liens étroits qui l’unissent avec Serigne Cheikh Maty Lèye. Me Wade avait été reçu et raccompagné par Serigne Cheikh Maty Lèye en ce jour de deuil. Serigne Cheikh Maty est réputé pour sa générosité dans le chemin de Dieu, il a permis à plusieurs personnes de faire le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam en leur payant le billet et en prenant en charge les autres dépenses inhérentes au voyage. C’est ce guide âgé de 86 ans qui a maintenant en charge le riche héritage spirituel de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Cheikh Sidy al Moukhtar MBACKE (actuel Khalife)
khadim sylla diop - le 26 février 2013

dieureudieufti serigne touba

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

Mbacké Bâry a été fondé par Mame Maharame MBACKE vers 1700.
C’est à Mbacké Bâry que le vénéré CHEIKH AHMADOU BAMBA avait pris congé de ses (...)
Le Khalife des Mourides envoie 51 personnes à la Mecque
Le khalife général des Mourides, Serigne Sidy Moukhtar Mbacké, convoie (...)
Khoutbah S. Ahmad Rafahi Mbacke | 11 Août 2017
Julli Ajuma Touba Alieu du 11 08 2017 Akhi Deukando Droits et devoirs des (...)

DANS LA MEME RUBRIQUE

Cheikh Mouhamad Fadilou MBACKE (1945-1968)
Un des signes distinctifs par lesquels on identifie le croyant véritable est (...)

Cheikh Abdoul Ahad MBACKE (1968-1989)
Quand, en 1914, naquit à Diourbel Cheikh Abdoul Ahad, celui qui allait (...)



Les Grands Disciples

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna (...)

Mame Cheikh Ibrahima FALL "Lamp Baboul Mouridina"
Cheikh Ibrahima FALL, ou Lamp Fall " Baboul Mouridina (...)

Mame Cheikh Anta MBACKE : qui était cette grande figure (...)
Mame Cheikh Anta MBACKE est l’un de ceux dont la (...)


© 2009-2017 | Plan du site | Contact | Ref | Agenda |Android Apps | Khassaide Rek | Blog | Syndiquer tout le site RSS 2.0