Keur Serigne Touba
Cérémonie officielle du magal de DAROU MOUHTY 2013 : Le khalife insiste sur la sécurité et la quête de la foi
Article mis en ligne le 30 juin 2013 par BAYE FALL

Le Magal de Darou Mouhty a pris fin. Lors de la cérémonie officielle, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Oumar Guèye, a délivré un message du chef de l’Etat.

Il a rappelé l’invite de ce dernier à l’endroit des Sénégalais pour un retour vers l’agriculture. Selon lui, le développement et l’autosuffisance alimentaire passent par l’agriculture. De son côté, le porte-parole du khalife a insisté sur le renforcement des relations entre les pouvoirs temporel et spirituel et sur la sécurité de la zone.
La cérémonie officielle de la 68ème édition du Magal de Darou Mouhty s’est déroulée, hier, à la résidence du khalife général de la deuxième cité du mouridisme, Serigne Cheikh Khady Mbacké, en présence de plusieurs autorités religieuses, politiques et coutumières. Le gouvernement était représenté par le ministre Oumar Guèye qui avait à ses côtés ses collègues Khadim Diop, Mbagnick Ndiaye, Mariama Sarr, Mahmout Saleh, entre autres. Transmettant le message du chef de l’Etat, le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement a rappelé le sens du Magal de Darou Moukhty qui commémore les retrouvailles de Serigne Touba, de retour d’exil, avec son frère cadet et disciple Mame Thierno Birahim Faty Mbacké. « Serigne Touba, en guise de reconnaissance, lui avait dit : Thierno, si j’étais à ta place, je ne serais pas certain de faire le travail autant que tu l’as fait », a rappelé le ministre. Il a évoqué les relations entre le président Macky Sall et le khalife de Darou Mouhty. Oumar Guèye a insisté sur quatre valeurs sur lesquelles le président Macky Sall compte bâtir sa gouvernance : « la droiture, la transparence, l’équité et le travail ». À l’image du khalife général des mourides, Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, le ministre a dit que Macky Sall invite également les Sénégalais au retour vers l’agriculture. « Les principaux axes de son programme tournent autour de l’agriculture sur laquelle reposent le développement de notre pays et l’autosuffisance alimentaire », a-t-il dit.
Il a aussi indiqué que d’ici à 10 ans, la demande de la Chine en matière de produits oléagineux va augmenter de 40%. Selon Oumar Guèye, le chef de l’Etat a aussi donné des instructions fermes au gouvernement, lors du Conseil des ministres à Kolda, pour une meilleure prise en charge des cités religieuses. « Ces cités accueillent des milliers de pèlerins lors des manifestations religieuses ». Enfin, il a demandé au guide de Darou de formuler des prières en faveur du chef de l’Etat, pour la paix dans le pays et pour un bon hivernage. Pour sa part, le porte-parole du khalife général, Serigne Bassirou Abdou Khoudoss Mbacké a exprimé sa satisfaction au regard du respect des engagements étatiques. « Même s’il y a des manquements, les intentions du président de la République et de son gouvernement sont louables », a-t-il salué. Sa conviction est que les relations entre les pouvoirs spirituel et temporel sont appelées à se renforcer et à se pérenniser pour le bonheur des populations. « Les pouvoirs publics et les chefs religieux doivent se concerter régulièrement sur bien des sujets qui touchent la nation », a-t-il déclaré. Des prières ont été formulées pour la paix, la stabilité du pays, la cohésion sociale, la prospérité du Sénégal, un bon hivernage et en faveur du président de la République et du gouvernement afin qu’ils puissent satisfaire les attentes des populations.

« Ne dites plus Darou Mousty, mais Darou Mouhty ! »
Serigne Bassirou Abdou Khoudoss Mbacké a aussi demandé aux nouvelles autorités de changer l’état civil de Darou. « Ce n’est pas Darou Mousty, mais bien le nom de Darou Mouhty que Serigne Touba avait donné à cette cité. Malheureusement, il y a eu déformation de l’appellation, notamment sur l’état civil ; et certains même prononcent Darou Moustiques, comme si la localité était le refuge des moustiques. Pour cette raison, nous sollicitons le changement de son nom dans tous les documents administratifs concernant la cité religieuse ».

« Baïty Mahmour », passage obligé des pèlerins
« Baïty Mahmour » où repose Mame Thierno Birahim Faty Mbacké est l’un des endroits les plus fréquentés par les pèlerins durant le Magal de Darou Mouhty. C’est dans ce lieu situé à l’ouest de la grande mosquée de la cité que repose le fondateur de Darou Mouhty et quelques uns de ses fils comme Serigne Modou Awa Balla Mbacké, Cheikh Ousmane Mbacké Noreyni, Serigne Abdou Khoudouss Mbacké, etc. Chaque année, son mausolée est pris d’assaut par les fidèles. Comme à chaque édition du Magal, des centaines de talibés viennent s’y recueillir. À l’entrée de « baytyl Mahmour », en quittant la grande mosquée de Darou Mouhty, on traverse « Daara kaamil ». C’est dans cet endroit que les anciens compagnons et disciples de Mame Thierno Birahim récitent, chaque jour, quatre fois le Coran.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Muharram 1439H. correspond au Vendredi 22 Septembre 2017

NB : Muharram est le premier mois du calendrier heigrien qui marque le début du nouvel an musulman 1438.

Calendrier

octobre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir


Les derniers articles

La Signification du Grand Magal de Touba 18 Safar
Le Prophète Mouhammad (Paix Salut sur Lui) pour le service et le sacrifice de qui, cette date qu’il faut ancrer, 1313 (...) (vu 1159 fois)

La Grande Mosquée de Touba le plus important édifice de la ville Sainte de Touba
L’édification de la Grande Mosquée de Touba fut décidé par le Cheikh Ahmadou Bamba en 1926. Le fils et premier Khalife (...) (vu 1293 fois)

Présentation de la Grande Mosquée de TOUBA
La fonction spirituelle et le rôle de ville pèlerinage de la CITE BÉNITE DE TOUBA, sont déterminés par l’emplacement (...) (vu 3139 fois)


MEME RUBRIQUE

CRD du Grand Magal de Touba : Le Comité d’Organisation et l’Etat prennent les (...)
Suite aux « ndigeul » du Khalife Général des Mourides, Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké, le Comité d’Organisation et (...) (vu 183 fois)

Déclaration de Serigne Bass Abdou Khadre Président du Comité d’Organisation du Grand Magal de (...)
Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké Président du Comité d’Organisation du Grand Magal de Touba a fait face à la presse ce (...) (vu 157 fois)

L’importance du Savoir dans la vie au quotidien des musulmans
Julli Ajuma Touba Alieu du 13 Octobre 2017 L’importance du Savoir dans la vie au quotidien des (...) (vu 214 fois)

Approvisionnement en eau pour le Magal de Touba, l’Etat se mouille à hauteur de 574 millions de (...)
Le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Seyni Ndao, a déclaré, mercredi à Touba, que l’Etat a prévu (...) (vu 14 fois)

S. Ahmadou Rifahi Mbacké | La Zakât post hivernale... | Julli Ajuma Touba Alieu du 06 10 (...)
S. Ahmadou Rifahi Mbacké | La Zakât post hivernale... | Julli Ajuma Touba Alieu du 06 10 2017 (vu 153 fois)


Les Grands Disciples

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3887 fois)

Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye, un des fidèles compagnons de Cheikh Ahmadou (...)
Cheikh Mouhamadou Gaye Diamoye, le véridique Serigne Mouhamadou Gaye Diamoye est une personnalité énigmatique de la (...) (vu 190 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1840 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3506 fois)

CHEIKH ISSA DIENE
Diambar dji comme le surnommait SERIGNE TOUBA est né vers 1865 à Tagar dans le Cayor.Son père Serigne Ibrahima DIENE (...) (vu 444 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0