Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba
Cérémonie officielle de clôture du Grand Magal de Touba édition 2011
Article mis en ligne le 27 janvier 2011 par MOURIDE
Cette année, comme à l’accoutumée , le ministre de l’intérieur, a conduit la délégation gouvernementale composée d’une forte délégation ministérielle. On notait aussi, l’administration territoriale, les directeurs nationaux et les chefs de service. Il y avait aussi une forte représentation des familles religieuses du Sénégal ainsi que des ambassadeurs accrédités au Sénégal.
<embed src="http://avht.htcom.sn/video/wmv/grand_magal_touba_1432/s_ch_bass.wmv" width="330" height="288" autostart="true" align="top" type="video/x-ms-asf-plugin" pluginspage="http://www.microsoft.com/windows/mediaplayer/download/default.asp" controltype="1" transparentatstart="true" animationatstart="true" filename="http://avht.htcom.sn/video/wmv/grand_magal_touba_1432/s_ch_bass.wmv" animationstart="true" showstatusbar="1" displaysize="4" showcontrols="true">

Cette année, comme à l’accoutumée , le ministre de l’intérieur, a conduit la délégation gouvernementale composée d’une forte délégation ministérielle dont :
• Le ministre d’Etat Zakaria Diao, Secrétaire Général de la Présidence, • Mr Madické Niang, ministre des affaires étrangères,
• Mr Oumar Sarr , du ministre • Mme Ndèye Khady Diop, • Le ministre de l’agriculture khadim Gueye ,
• Le ministre de la jeunesse Mamadou Lamine Keita,
• Mr Sada Ndiaye ministre des sénégalais de l’extérieur,
• Mr ministre d’Etat Moustapha sourang ;
• Mr Mamadou Bousso Leye ministre de la culture ;
• Mr Moussa Sakho ministre de la formation professionnelle, • Mr Amadou Niang ministre du commerce ;
• Mme Thérèse Coumba Diop, • la délégation du Sénat dirigée par Ameth Bachir Kounta, de celle de l’Assemblée Nationale dirigée par Iba Der Thiam, de l’administration territoriale, des directeurs nationaux et des chefs de service. Une forte représentation des familles religieuses du Sénégal ainsi que des ambassadeurs est aussi à signaler .

LES DISCOURS

Prenant la parole, Serigne Sidy Moctar Ka a formulé des prières à l’endroit du khalife pour une longévité et un succès dans son ambition de vouloir unir tous les musulmans avant de passer le témoin à Serigne Mountakha Bassirou Mbacké qui,
dans son allocution a renouvelé son engagement auprès du khalife en y associant tous ses frères ainsi que tous les talibés. Ses propos ont en grande partie 2 été axés sur les rapports de Cheikhoul Khadim avec son Seigneur et le Prophète Mohamed (psl), lesquels ont fait de lui le serviteur privilégié de ce dernier. Il a exhorté les disciples à redoubler d’effort pour se conformer à l’essence même de la vie de l’homme sur terre à savoir l’adoration du TOUT PUISSANT.

Il a disserté sur la dimension de Serigne TOUBA, un homme de Dieu dont les prodiges ne se comptent plus. Ensuite il s’est dit convaincu d’un Sénégal meilleur eu égard aux nobles ambitions du khalife d’unir tous les musulmans autour de l’islam dont la présence des différentes familles religieuses en est un bel exemple.

S’adressant aux responsables de famille, Serigne Mountakha leur a demandé de veiller à l’éducation religieuse de leurs enfants étant entendu que cela n’altère en rien celle des connaissances techniques et scientifiques. Il s’est félicité également de la réponse prompte des familles religieuses à l’appel du khalif général des mourides pour leur unité qui est seule gage d’une paix sociale durable. Il ne devrait en être autrement dira t-il, car Dieu (SWT) est le premier à nous appeler et nous recommander de nous unir.

Il n’a pas manqué de renouveler ses remerciements au nom du khalif à Maître Abdoulaye Wade Président de la république pour son statut de disciple.


L’honneur est revenu après au Ministre de l’intérieur de présenter ses salutations au khalife en transmettant celles du Président de la République à toute la communauté mouride qu’il dirige.

Il dira que le message de Cheikhoul Khadim est universel au regard de la portée de l’événement dont le rayonnement est perceptible surtout à travers les activités menées à l’étranger cette année avant le Magal d’une part et d’autre part à travers les médias qui ces moments-ci, diffusent tous des khassaïdes en boucle ou des programmes centrés sur le Magal et Touba et ce, en direct.

Dans son speech, le ministre n’a pas manqué de remercier Serigne Mountakha et Serigne Bassirou en décernant une mention spéciale à ce dernier, pour sa collaboration loyale avec le gouvernement dans tous le processus de préparation du Magal.

Il a annoncé officiellement la volonté du Président de faire de ce jour du Magal, un jour férié, chômé et payé. Avant d’ajouter que l’impact économique sera positif au regard de l’attraction économique de cet événement.

Ainsi il sollicite auprès du khalife des prières à l’endroit du Président de la République et pour tout le Sénégal. Il dit avoir la certitude que notre pays est plus que béni sous son magistère surtout du fait de la volonté de Serigne Sidy Moctar, d’unir les familles religieuses autour de l’islam.


Dernier à prendre la parole, Serigne Cheikh Bassirou MBACKE porte Parole du Khalif a insisté sur les salutations aux autorités présentes et aux confrères musulmans .Il a sollicité à toute l’assistance de se rappeler Serigne Mouhamadou Lamine Bara MBACKE et d’avoir une pensée pieuse à son endroit.

Abordant l’appel du Khalif à l’unité musulmane, il a montré que ceci n’est qu’une application des directives de Serigne Touba qui s’inscrivent dans la direction de recommandations de DIEU qui l’a recommandées aux musulmans dans plusieurs versets dont celui-ci « Cramponnez vous à la corde d’ALLAH et ne vous divisez point ».
Serigne Cheikh Bassirou est revenu sur le respect de l’autorité qui est l’un des principes de l’Islam et sur lesquels le mouridisme a bâti ses fondements. D’où la nécessité pour tout mouride de se conformer aux appels de son fondateur pour l’entente et la cohésion entre confrères. Citant en cela les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba qui dit « Ne soyez jamais hostiles à quelqu’un que vous voyez prononcer de sa bouche "Il n’y a de Divinité Si ce n’est ALLAH » Serigne Cheikh Bassirou d’insister sur une des recommandations du khalif à savoir la solidarité musulmane, l’entraide et l’assistance mutuelle. Interpellant les riches en leur rappelant les recommandations de DIEU à leurs égards pour qu’ils se rapprochent des démunis et leur accorde une plus grande attention dans les largesses que DIEU leur a gratifiées. C’est dans cette perspective qu’il en a appelé les pays riches d’en faire autant à l’endroit des pays pauvres sans oublier l’acquittement de l’aumône légale zakât pour ceux qui doivent le prélever.

Toujours dans les recommandations du khalif, Serigne Cheikh Bassirou MBACKE a rappelé la recherche de la paix et la décrispation des relations, il s’est adressé particulièrement à la classe politique pour un débat civilisé loin des invectives outrages ou propos inélégants.
Le dernier point qu’il a abordé est le statut de Cheikhoul Khadim en tant que Serviteur du Prophète dont toute la vie est consacrée à DIEU et à son Prophète. Cette attitude justifie son amour, son service, ses panégyriques et tout ce que nous voyons à son actif.

Après avoir remercié toutes les autorités étatiques et autres acteurs impliqués dans la préparation du Magal, il a adressé des remerciements et des salutations particulières au Président de la République, au corps diplomatique, aux organisations islamiques et autres représentants des partis politiques qui ont fait le déplacement pour assister au MAGAL.
Enfin, il a fait part aux disciples mourides d’une résidence entièrement construite avec toutes ses structures que le Khalif Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar MBACKE a offert en don pieu à Cheikh Ahmadou Bamba et qui sera comptabilisé dans les résidences de Serigne Touba dans la ville Sainte.

La rédaction de www.htcom.sn

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Muharram 1439H. correspond au Vendredi 22 Septembre 2017

NB : Muharram est le premier mois du calendrier heigrien qui marque le début du nouvel an musulman 1438.

Calendrier

septembre 2017
lunmarmerjeuvensamdim
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Évènements à venir


Les derniers articles

Le premier jour du nouvel an musulman 1439 H. correspond au vendredi 22 octobre 2017. C’est (...)
Par conséquent, le 10 ème jour du mois de Muharram appelé Yawma Ashura correspond cette année au dimanche 1 er octobre (...) (vu 1 fois)

Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement (...)
Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement des voies (...) (vu 2 fois)

Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 (...)
Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 septembre (...) (vu 415 fois)


MEME RUBRIQUE

Le premier jour du nouvel an musulman 1439 H. correspond au vendredi 22 octobre 2017. C’est (...)
Par conséquent, le 10 ème jour du mois de Muharram appelé Yawma Ashura correspond cette année au dimanche 1 er octobre (...) (vu 2 fois)

Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement (...)
Recommandation du Khalife Général des Mourides Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké pour le désengorgement des voies (...) (vu 4 fois)

Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 (...)
Déclaration du Khalif Général des Mourides : journée de lecture du Saint Coran le samedi 23 septembre (...) (vu 439 fois)

Journée de prières à la mémoire de Serigne Abdou Abdoul Khadre le Dimanche 24 Septembre (...)
Serigne Abdou Khadre a toujours incarné le bras vigoureux par lequel, Cheikh Ahmadou Bamba a pourfendu et a fracassé (...) (vu 1699 fois)

Serigne Ahmadou Rafahi "Les vraies raisons du massacre des musulmans en (...)
Serigne Ahmadou Rafahi "Les vraies raisons du massacre des musulmans en Birmanie.. (vu 22 fois)


Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1163 fois)

la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3494 fois)

SERIGNE DAME ABDOURAHMANE LO : le Grand Maître
Serigne Cheikh Abdourahmane LO, un des fidèles copagnons de Cheikh Ahmadou Bamba, faisait partie de cette génération (...) (vu 1818 fois)

SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1272 fois)

CHEIKH IBRAHIMA FATY MBACKE (1863 - 1943)
La vie exemplaire de Cheikh Ibrahima Faty Mame Thierno Birahim MBACKE, de Serigne Mouhamed Bachir MBACKE ibn Cheikh (...) (vu 3847 fois)


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0