Keur Serigne Touba
 Keur Serigne Touba

Radio khassaide online

Calendrier

août 2017
lunmarmerjeuvensamdim
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Évènements à venir
Pas d'évènements à venir

calendrier hégirien

Le premier jour du mois lunaire de Dhûl Qicdah 1438 H. correspond au mardi 25 juillet 2017

NB : le mois de Dhûl Qicdah est le onzième mois de l’année dans le calendrier musulman.


Les derniers articles

Entretien avec Serigne Cheikh Thioro Mbacké.
Depuis plusieurs jours, des rumeurs ont circulé sur la santé physique du Khalife Général des Mourides. En effet, chaque (...) (vu 0 fois)


Enseignements de CHEIKH AHMADOU BAMBA sur le pèlerinage à la MECQUE
Dans tous ses ouvrages en sciences religieuses, Cheikh Ahmadou Bamba a campé les arcanes, autrement dit toutes les (...) (vu 2007 fois)


Le Pèlerinage à la Mecque
Le Pèlerinage à la Mecque est le 5ème des pilliers de l’Islam. Son institution en tant qu’obligation à l’endroit de tout (...) (vu 787 fois)


Les Grands Disciples

Serigne Mbaye DIAKHATE
Qui connaît la détermination avec laquelle Serigne Mbaye Diakhaté est parvenu à l’ombre de KHADIM RASOUL, saura que son (...) (vu 1152 fois)



la vie et l’œuvre de Serigne Moussa Ka
Serigne Moussa Ka, fils de Serigne Ousmane et de Sokhna Absatou Seck est né a Ndilki près de Mbacké Baol vers 1890. Il (...) (vu 3480 fois)



SERIGNE MASSAMBA : Le calligraphe, le copiste et l’enlumineur au service de BOROM (...)
Cheikh Ahmadou Bamba à partir de 1912 fut assigné à résidence surveillée à Diourbel. Quelques temps après son (...) (vu 1263 fois)



Google+ Newsletter
1ère rencontre du Comité Local de Développement sur la préparation du Grand Magal de Touba, édition 2010
Breve mis en ligne le 30 octobre 2009
logo imprimer

Ce jeudi 22 octobre 09, le Sous Préfet de Ndame a réuni autour de lui tous les chefs de services, le Conseil rural, les chefs de quartiers et les principaux acteurs du développement au niveau local pour poser les premiers jalons de la préparation du Grand Magal de Touba, édition 2010.

En présence du 2ème vice président de la communauté rurale Serigne Massamba Diop, le Sous préfet de Ndame a ouvert la séance qui devait passer au peigne fin tous les domaines d’activités entrant dans le cadre de la préparation du Magal de Touba.

Parmi les domaines parcourus il faut noter :
Santé et hygiène,
hydraulique,
assainissement,
électricité
transports
téléphonie,
commerce
etc

Le sous préfet a rappelé les prévisions de l’an dernier avant de tenter une évaluation du travail accompli. Les chefs de service sont intervenus pour faire des bilans sommaires avant de laisser la parole à l’assemblée pour faire des remarques et suggestions avant d’exprimer les besoins pour le Magal 2010.

S’il est vrai qu’il y a des acquis à saluer, force est cependant de reconnaître que sur certaines questions des difficultés demeurent toujours.

Ainsi pour une meilleure organisation, le CLD a recommandé la mise sur pied dès à présent du Comité d’organisation du Magal pour offrir aux différents acteurs un interlocuteur.

Le médecin chef du district sanitaire de Touba, Docteur Moustapha Sourang, après un tour d’horizon des acquis à consolider a insisté pour que la campagne de sensibilisation démarre tôt malgré l’absence d’indices relatifs au Choléra.

Pour le service d’hygiène, le saupoudrage de la ville, la désinfection des résidences, la surveillance de la qualité de l’eau, la gestion des camions de vidange des fosses septiques et le contrôle des denrées alimentaires sont les actions prioritaires qui se font à l’approche du Magal et pendant l’évènement. c’est ainsi que le représentant du service d’hygiène a sollicité la collaboration de la communauté rurale pour mener à bien ces tâches incontournables.

Dans le domaine de l’hydraulique selon son représentant , les réservoirs et châteaux d’eaux ont été renforcés car en un an la capacité est passée de 11 000 m3 on à 24 000 m3. Donc sur la plan production et capacité de stockage, il n’y a pas de problème. Pour le réseau cependant depuis 2007, il n’y a pas eu d’extension malgré l’accroissement de la ville ; ainsi, les branchements incontrôlés portent un coup dur à l’utilisation efficiente de l’eau. Le problème majeur de l’eau à Touba, c’est la maintenance des installations déjà existantes termine t-il.

Les difficultés rencontrées dans tous les autres domaines ont été touchées du doigt et le sous préfet courroie de transmission avec l’autorité centrale a pris bonne note.

Certainement, cette première rencontre est une prise contact avant d’entrer dans le vif des préoccupations des populations pour le Grand Magal de Touba. Des bouchées doublent s’imposent car la dimension de l’évènement requiert une préparation annuelle pour ne rien omettre et prendre en compte tout ce qui contribue à une célébration du Magal dans la quiétude, le recueillement et la paix.

Il faut le rappeler le Magal est un jour d’action de grâce à l’honneur de DIEU. Une bonne prise en main des besoins des pèlerins permet de les concentrer sur l’objet même du Jour à savoir : adorer DIEU par la lecture du Coran et des panégyriques du Prophète, offrir des réception et s’adonner à tout acte susceptible d’attirer l’agrément de DIEU.


Mourides.com © 2009-2017 Plan du site Contact Agenda Android Apps Blog Syndiquer tout le site RSS 2.0